Un groupe appelé les Breatharians prétend avoir trouver la solution contre la faim dans le monde et à d’autres maladies liées à l’alimentation. Il s’agit du pranatisme. Le terme prana est un mot sanskrit qui se traduit par « air de la vie » ou « force de vie ». Le pranisme apparaît dans de nombreuses autres traditions. La Chine, le Japon et la Polynésie ont chacun leurs propres mots pour expliquer cette force vitale durable.

Les fondements du pranisme

Les Breatharians croient qu’une personne peut tout à fait renoncer à la nourriture et à l’eau et vivre purement du prana, ce qu’elle appelle également « vivre à la lumière » ou « vivre à l’air ». Breatharian Jasmuheen, anciennement Ellen Greve, est à l’origine du mouvement Bréharien d’aujourd’hui. Le pranisme conseille aux adeptes de se convertir progressivement au respirianisme. Devenir végétarienne ; devenir végétalien ; passer aux aliments crus, puis aux fruits, puis aux liquides et enfin au prana, tels sont ses principes. Pour ce faire, il faut remplacer la nourriture par de l’air et de la lumière, ainsi qu’une nourriture métaphysique.

Pourquoi le pranisme fonctionne ?

Le jeûne est un aspect important dans la plupart des grandes religions, y compris l’hindouisme, le christianisme, l’islam et le judaïsme. Mahatma Gandhi, dirigeant spirituel et politique renommé et humanitaire, a qualifié le jeûne complet de « prière véritable ». Il a conduit des jeûnes toute sa vie pour des raisons religieuses et politiques. La principale différence entre le jeûne et l’approche Breatharian à la nourriture est que le jeûne a une fin. Le respirianisme est un jeûne à vie, quelle que soit la durée de votre vie.

L’énergie, qu’elle soit appelée prana, qi, ki, orgon, lumière liquide ou sous d’autres noms, maintient l’organisme de quelqu’un qui ne mange pas. Un corps humain peut être alimenté par le prana si le subconscient (qui gère le métabolisme du corps et façonne le corps physique) acquiert l’habileté de la transformation automatique du prana omniprésent pour satisfaire les besoins d’un corps humain.

Explication pour ceux qui ont un esprit scientifique.

De tous les autres organismes, le corps humain est le système énergétique le plus complexe, intégré et auto-régulé. Il s’agit d’une formation informatique-mécano-chimique inédite, complexe et sous de nombreux aspects, contrôlée par le cerveau avec l’ensemble du rayonnement magnétique, électrique et gravimétrique. Cette machine compliquée peut être adaptée à toutes les conditions de vie possibles sur Terre si elle dispose de suffisamment de temps et si elle se développe correctement.

Retour d’expérience et témoignage

Jasmuheen affirme qu’elle a vécu pendant des années sans nourriture, bien qu’elle admette de manger de temps en temps une bouchée de nourriture. Mais le respirarianisme a coûté la vie à certains de ses partisans. Verity Linn, une femme de 49 ans, a été retrouvée morte dans une région reculée de l’Écosse après avoir tenté de se convertir au Breatharian. Timo Degen, un enseignant, a essayé le plan Breatharian et est tombé dans le coma. Degen s’est rétabli après quatre semaines de perfusion intraveineuse, pour ensuite mourir peu de temps après.

Lani Morris a tenu un journal tout au long de son temps en tant que Breatharian. Morris, mère de neuf enfants, est décédée avec des symptômes de pneumonie, une déshydratation sévère, une insuffisance rénale et les effets d’un accident vasculaire cérébral grave.

Inedia est la prétendue capacité de vivre sans nourriture. Certains penseurs deviennent des respirateurs, comme la bavaroise Thérèse Neumann (1898-1962), qui disait qu ‘ «on ne peut vivre que sur le souffle sacré».

Perdre du poids avec le pranisme

Aujourd’hui, le jeûne extrême est généralement pratiqué pour perdre du poids pour des raisons de santé. Ce programme peut cependant être malsain et peut entrainer un trouble psychiatrique et une anorexie mentale . Au cours des siècles précédents, le jeûne était généralement associé au surnaturel ou au paranormal.

Les avantages du pranisme

Le jeûne a longtemps été considéré comme un moyen de purifier son corps et son esprit. Le jeûne nous rappelle notre dépendance et notre faiblesse et nous relie à ceux qui souffrent de la faim dans leur vie quotidienne. Si la contention, la maîtrise de soi et la réduction de la consommation de nourriture et d’eau sont bonnes, il est préférable d’éliminer toute alimentation physique pour bénéficier de tous les avantages du jeûne. Selon les partisans de cette méthode, les êtres spirituels n’ont pas besoin de nourriture, d’eau ou de sommeil. Tout au long de l’ histoire , le jeûne a été reconnu comme étant la thérapie de guérison ultime pour le corps. De nombreuses religions pratiquent le jeûne en tant que service rendu à Dieu. Outre sa dimension spirituelle, c’est choisir volontairement de réduire son alimentation pour arrêter la consommation de nourriture, d’eau, ou les deux de façon définitive. Il peut également être appliqué à des activités, à certains endroits, à des personnes ou à toute autre habitude. Ceux qui jeûnent correctement connaissent de nombreuses améliorations de leur santé. D’innombrables études ont été réalisées pour montrer les effets puissants que cela peut avoir sur le corps.

Inedia ou Breatharianism est défini de beaucoup de manières. Pour faire simple, il s’agit d’un jeûne respiratoire maitrisé (homéostasie). Ceux qui suivent ce régime préfèrent un mode de vie où ils consomment peu ou pas d’eau / nourriture. Les partisans du pranisme sont des experts du jeûne. Ils apprennent les techniques et les connaissances nécessaires pour mener à bien ce style de vie.

Tout est énergie, tout est lumière

Atomes, fréquence, énergie, lumière, Prana et Chi sont des termes utilisés pour décrire le pranisme. Ce programme se base sur le principe que tout a une fréquence. Tout ce que nous ingérons apporte sa propre fréquence ou vibration. Si nous examinons l’eau, nous remarquons qu’elle peut avoir une haute fréquence (eau bouillante ou vapeur bouillante) ou une fréquence basse (glaçons).

Nos pensées ont aussi une fréquence. Les pensées qui nous font sentir bien sont généralement la plus haute fréquence qui soit tandis que les pensées négatives sont la basse fréquence. Les actions sont plus fort que les mots car elles ont une fréquence plus forte que les pensées.

La lumière est la base de tout. La nourriture est aussi une forme d’énergie ou de lumière qui porte sa propre fréquence. Que vous mangiez une tranche de pastèque ou de pomme de terre, elle a sa propre fréquence que vous accueillez dans votre corps.

Les Breatharians croient en une forme d’énergie plus légère pour la nourriture. Au lieu de prendre des formes d’énergie plus denses, ils permettent à leur corps de s’adapter à une forme plus légère. Ceci est similaire au passage de l’essence au véhicule électrique. L’électricité est plus légère, plus propre et moins dommageable pour l’environnement.