Avec des prix constamment en baisse, les kits de tests ADN sont de plus en plus précis dans les résultats. Beaucoup de gens se demandent d’ailleurs si c’est réellement possible de déterminer les origines ethniques à partir d’une analyse ADN. La réponse est oui, mais dans une large mesure. Si les tests peuvent révéler votre appartenance à un groupe ethnique, ils ne peuvent en revanche pas vous dire si vous êtes un descendant direct d’une certaine personne. Quelles sont alors les spécificités d’un test ADN d’origine ?

 

 

Les différents types de tests ADN pour connaître ses origines

Pour retrouver ses origines, trois types d’analyses peuvent être réalisées :

 

Le test ADN mitochondrial

Comme son nom l’indique, l’analyse de données génétiques considère uniquement l’ADNm ou l’ADN mitochondries. Les mitochondries sont des bactéries qui donnent de l’énergie aux cellules. Ce type de test est l’idéal pour remonter une lignée maternelle ou faire un test de maternité, étant donné que l’ADNm est uniquement fourni par la mère. Ce type d’analyse peut remonter jusqu’à 50 générations en arrière.

 

 

Le test ADN autosomique

Ce test offre la meilleure précision et s’adresse aux personnes qui souhaitent connaître leurs parents ou grands-parents. En effet, il permet de recréer son arbre généalogique et de retracer ses caractéristiques génétiques. Le test ADN autosomique permet de remonter les gènes des parents sous 5 générations, indépendamment du 23è chromosome.

 

 

Le test ADN Y

Le chromosome Y étant propre aux hommes, ils sont les seuls à pouvoir se soumettre au test ADN-Y. Il fonctionne donc de la même manière qu’un test ADN mitochondrial, mais à la différence qu’il va établir une lignée paternelle. Les résultats vous apporteront plus d’informations concernant vos origines ancestrales.

 

 

Comment procéder à un test ADN origine ?

Les laboratoires ont recours à deux différentes méthodes pour faire un test ADN ethnique :

  • L’Ancestry Informative Markers ou AIM : elle consiste à faire une analyse de marqueurs génétiques spécifiques à partir d’une population dont les caractéristiques génétiques sont connues. Il s’agit donc d’une méthode comparative. Il faut noter que cette approche n’a aucun rapport avec les ancêtres, comme pourrait le laisser croire son appellation.
  • L’autre méthode consiste à regrouper des personnes ayant les mêmes caractéristiques génétiques, pour en déterminer des catégories de population. L’approche est à la fois comparative et statistique.

Pour identifier les différentes catégories de population, les laboratoires de généalogie génétique disposent des mêmes panels :

  • Le Genographic Project: environ 1 million d’individus, provenant de 40 pays.
  • Le 1000 Genomes Project: 2500 personnes de 26 différentes populations
  • Le Human Diversity Project: un millier d’individus pour plus de 50 populations
  • Le Hapmap Project: 1200 individus d’une dizaine de population.

Pour connaitre ses origines, il est important de solliciter un laboratoire sérieux. Sachez que plus sa base de données est riche, plus les réponses seront précises.

 

 

Pourquoi rechercher les origines ?

Un test génétique est un moyen idéal pour résoudre les différents familiaux, comme les ordres de succession. En effet, il permet d’en apprendre plus sur son histoire familiale. Beaucoup de gens sont frustrés parce qu’ils ne savent pas d’où ils viennent. Les tests génétiques vont leur permettre de connaître leurs origines et de se sentir ainsi plus proches de leurs ancêtres.

En outre, les analyses ADN permettent de lever un doute concernant un lien de fratrie. Avec l’approbation du père de famille, vous trouverez les réponses à vos questions grâce à un test ADN. De plus, actuellement, les laboratoires sont nombreux à proposer ce type d’examen génétique. En quelques jours, vous pourriez savoir si vous avez des racines afro-américaines, italiennes ou asiatiques. Avant de vous lancer, rappelez-vous toutefois que les résultats auront des conséquences sur votre vie future.