3 signes qui peuvent être à l’origine d’un ongle bleu

ongle bleu

Avez-vous des ongles bleus ? C’est un trouble qui apparait généralement suite à un hématome ou une insuffisance d’oxygène transporté par le sang jusqu’aux doigts. Les causes de l’apparition d’un ongle bleu peut être plus ou moins grave selon le cas. Il est alors préférable de directement consulter un médecin pour éviter que le problème ne s’aggrave. Le professionnel sera en mesure de prescrire le traitement adéquat en fonction de la gravité de votre état. De quoi les ongles bleus sont-ils le signe ? L’anxiété peut-elle être la cause d’un ongle coloré en bleu ? Et la maladie de Raynard ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

 

Qu’est-ce qu’un ongle bleu ?

L’ongle bleu, appelé hématome subunguéal est une accumulation de sang sous des ongles qui ont subi des chocs ou traumatismes à répétition.

La décoloration de l’ongle peut être de couleur bleue, mauve ou noire selon les cas. Elle peut atteindre une petite partie ou s’étendre sur toute la longueur de l’ongle.

Les apparitions se font le plus souvent de manière spontanée avec un léger décollement ou un soulèvement de l’ongle concerné. La personne peut ressentir une douleur, des élancements ou dans les cas les plus rares un saignement et un écoulement.

 

De quoi un ongle bleu est-il le signe ?

Un ongle bleu au niveau des doigts ou des orteils signifie que la partie concernée ne reçoit pas assez d’oxygène transporté par le sang. Les ongles décolorés peuvent être le signe de nombreuses affections plus ou moins graves.

 

Maladies du poumon

Certaines maladies pulmonaires peuvent provoquer la coloration bleue des ongles :

  • La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), un ensemble de maladies évolutives des poumons, comme la bronchite chronique, l’emphysème ;
  • L’asthme, une affection pouvant provoquer un rétrécissement et un gonflement dans les voies respiratoires, la personne atteinte va avoir du mal à respirer ;
  • Le syndrome de détresse respiratoire aigüe, avec des rythmes respiratoires et cardiaque plus rapides que ceux d’une personne normale ;
  • La pneumonie, provoquée par la présence de bactéries, de virus ou de champignons dans les poumons ;
  • Une embolie pulmonaire (EP), une artère au niveau des poumons qui est bouchée par un caillot de sang.

 

Maladies du cœur

La coloration bleue des ongles peut aussi être le signe de certaines maladies cardiaques. La cardiopathie congénitale est provoquée par la présence d’une anomalie dans le cœur.

Le syndrome d’Eisenmenger est une complication tardive de la précédente maladie. Très rare, l’affection peut se manifester par des ongles bleus.

L’insuffisance cardiaque congestive est une maladie qui est caractérisée par la difficulté pour le cœur à pomper le sang, pouvant décolorer les ongles.

 

Cellules sanguines anormales

Certains troubles au niveau des vaisseaux sanguins et des cellules sanguines peuvent entrainer des décolorations au niveau des ongles, notamment la méthémoglobinémie, l’empoisonnement au monoxyde de carbone ou encore le polycythemia vera.

 

L’anxiété peut-elle provoquer un ongle bleu ?

Les ongles sont constitués de kératine, c’est-à-dire une protéine naturelle et protectrice. Pendant un stress, le cerveau est affecté par l’anxiété, se manifestant par une libération qu’une quantité importante de cortisol, d’adrénalines et d’androgènes.

Les ongles peuvent alors avoir des difficultés à pousser. Dans certains cas, ils ont tendances à devenir violacés ou bleus.

Les crêtes verticales de couleur transparente peuvent également faire surface sur les ongles des personnes atteintes d’anxiété.

 

 

La maladie de Raynaud provoque-t-elle des ongles bleus ?

La maladie de Raynaud est un arrêt de la circulation sanguine sur les artères distales, qui arrive temporairement pendant la saison froide.

La maladie se manifeste par des doigts gourds, froids et gelés. Comparées aux hommes, les femmes sont les plus sujettes à la maladie, entrainant une sensation de froid extrême sur les bouts des membres.

La forme la plus grave est appelé « maladie de Raynaud secondaire », qui survient suite à la prise de médicaments spécifiques ou la consommation excessive de tabac.

Les principaux symptômes de cette affection sous sa forme bénigne sont les ongles bleus, qui apparaissent sur tous les doigts de la main et des orteils.

 

Combien de temps dure un ongle bleu ?

Dans le cas d’un hématome important, il est possible que les ongles atteints tombent, mais pas d’inquiétude à se faire, ces derniers vont repousser au bout de 9 à 12 mois.

La durée d’un ongle bleu va dépendre de la cause. S’il s’agit d’un choc, le processus de guérison se fera en un rien de temps, à condition de faire des soins et traitements en adéquation.

Par contre, si les causes sont plus graves, il convient de suivre un traitement médicamenteux sous prescription médicale, pour une maladie pulmonaire ou cardiaque. Une fois le problème soigné, les ongles décolorés seront éliminés.

 

Comment traiter un ongle bleu ?

Il faut environ 48 heures pour que le sang au niveau du lit de l’ongle coagule. Si vous attendez plus de 48 heures pour consulter un professionnel de santé, le drainage risque de ne pas être possible.

En plus d’être douloureuse, la décoloration des ongles peut également être inesthétique, ce qui constitue une autre raison de consulter un médecin pour cette affection.

 

La tréphination de l’ongle utilise un fil métallique chaud, un dispositif d’électrocautérisation ou une aiguille rotative de gros calibre pour percer la plaque de l’ongle en vue du drainage.

Heureusement, la plaque unguéale est dépourvue de nerfs, de sorte que ce processus n’est pas douloureux.

Le trou créé par le perçage doit être suffisamment large pour laisser le sang s’écouler, ce qui prend environ un jour ou deux. Pendant ce temps, le trou par lequel le sang suinte doit être recouvert de gaze stérile.

Après le drainage, un antibiotique oral, un médicament pris par la bouche pour combattre les bactéries, ne devrait pas être nécessaire. Les analgésiques en vente libre comme l’ibuprofène peuvent vous aider en cas de douleur.

Si la zone touchée continue à recueillir du sang ou semble infectée, contactez votre prestataire de soins.

Veillez à suivre toutes les instructions de votre prestataire de soins, y compris les méthodes de soulagement de la douleur et les soins à apporter à l’ongle ou à l’orteil. Il se peut que vous receviez des instructions pour tremper la zone affectée et appliquer des pansements propres.

Votre prestataire de soins peut également vous recommander de surélever l’orteil ou le doigt touché, d’utiliser une compresse froide et d’appliquer une pommade antibiotique sur la zone à chaque changement de pansement.

Si l’hématome recouvre plus de la moitié de l’ongle ou si la blessure est profonde, votre professionnel de santé peut décider d’enlever complètement l’ongle.

Avant de procéder à l’ablation de l’ongle, votre prestataire de soins engourdira la zone, ce que l’on appelle un bloc digital, afin que l’ablation ne soit pas douloureuse.

 

Questions fréquentes

 

Que signifie le fait que vos ongles deviennent bleus ?

On parle de cyanose lorsque certaines parties du corps prennent une teinte bleue ou violette. Cela est dû au fait que le sang transporte moins d’oxygène. Cela signifie que les structures corporelles telles que les organes peuvent ne pas recevoir suffisamment d‘oxygène.

 

Comment l’anémie affecte-t-elle les ongles ?

L’anémie ferriprive peut entraîner la formation de crêtes sur un ou plusieurs ongles, leur amincissement et leur courbure vers l’intérieur.

 

Dois-je m’inquiéter si mes ongles deviennent plus violets ou bleus ?

Si c’est temporaire et dû au froid, il n’y a peut-être pas lieu de s’inquiéter. Cependant, il est toujours préférable de consulter votre médecin pour vous assurer que ce symptôme n’est pas dû à une maladie sous-jacente.