6 produits à acheter quand on passe la trentaine

Votre trentième bougie soufflée, il va falloir revoir votre routine beauté. Peut-être pas entièrement et d’un seul coup, mais intégrer de nouveaux produits, en adéquation avec vos problématiques à venir, s’avèrera vite indispensable.

 

Un sérum à la vitamine C

Après trois décennies passées à bronzer nonchalamment chaque été, votre peau souffre de quelques dommages, non visibles à l’œil nu. Mais il faut tout de même les réparer pour éviter d’avoir des rides et surtout la peau qui se relâche dans quelques années. L’ingrédient star qui vous y aidera : la vitamine C, riche en anti-oxydants et qui va détoxifier la peau.

 

Un sérum pré-botox

Ne courez pas sous l’aiguille du premier médecin esthétique venu : vous n’avez pas encore besoin de botox. Même si vous le pensez. Toutefois, vous pouvez reculer l’âge auquel vous en aurez besoin en misant sur cette nouvelle génération de sérum, dits, pré-botox qui vont lisser les rides d’expression et surtout les empêcher d’apparaître.

 

Finie l’époque où un gommage devait vous râper la peau et vous la laisser irritée. À 30 ans, on a compris que notre peau, même si elle avait besoin d’être nettoyée en profondeur, devait aussi être chouchoutée. Le peeling ou gommage enzymatique ne contient pas de grain, mais des enzymes, qui vont manger les peaux mortes avant le rinçage du masque.

 

Un vrai rouge à lèvres de femme

Maintenant que vous avez passé la barre de la trentaine, il vous faut un maquillage de femme et non de jeune femme. Et pour y arriver, il n’y a rien de mieux qu’un rouge à lèvres rouge mat, tirant légèrement vers le bordeaux. Si vous n’osez pas le porter en journée (même si c’est ce que nous recommandons), réservez-le à vos make-up de soirée.

 

Un sérum contour des yeux

Les premiers signes de l’âge arrivent autour des yeux. Et passés 30 ans, on ne se bat plus uniquement contre le cerne violacé ou brun, mais aussi contre les rides de déshydratation, les pattes d’oie… Bref, le nombre d’ennemis augmente.

 

Tout comme nous sommes supposées mettre un sérum avant notre crème de jour pour le visage, depuis cette année, la mode est au sérum à destination du corps. La formule est plus concentrée en actif et la texture plus légère pour pénétrer rapidement. Cela booste l’hydratation, évite l’apparition de vergetures… Et surtout, cela va retarder au maximum le relâchement de la peau.

 

À 20 ans, on peut se permettre de porter tout et n’importe quoi en maquillage : de la couleur, des smoky ultra intenses… Mais à 30 ans, les signes de fatigue marquent plus rapidement et ces mises en beauté très prononcées peuvent accentuer nos cernes et traits tirés. Il faut donc alléger le maquillage et connaître quelques petites astuces. Par exemple, lorsqu’on a peu dormi, accentuer sa ligne de sourcil réveille le regard. Cela lui apporte un cadre et donc de la fraîcheur. Reste alors à mettre un fard à paupières champagne, une goutte de mascara sur les cils et l’on oubliera que vous avez dormi 3 heures seulement.

 

À 30 ans, de fines ridules de déshydratation commencent à apparaître. Elles ne sont pas profondes, mais nécessitent plus qu’une simple crème de jour hydratante pour disparaître. Parallèlement, la peau a tendance à récupérer moins vite et les marques de fatigue à s’installer sur le visage. Il faut de ce fait un soin costaud qui va booster à la fois l’hydratation de la peau et son rebondi.

 

Après des années à boire des cafés, du vin rouge et pour certaines à fumer, on ne peut pas dire que vous ayez été sympa avec vos dents. Il est temps de prendre enfin soin de votre sourire et de lui offrir un brossage en bonne et due forme. Avec une brosse à dent électrique, vous évitez la plaque, donc à long terme le déchaussement des dents. Et avec les brosses soniques, vous pouvez également booster la blancheur des dents. En parallèle, on n’oublie pas d’aller une fois par an chez le dentiste pour un détartrage en règle.

 

Un démaquillant doux et écolo

 

Depuis notre adolescence, on se maquille et se démaquille environ tous les jours. Disons que depuis 12 ans, on utilise un à deux cotons à démaquiller, 6 jours par semaine, toutes les semaines, sauf en été où on allège notre routine. À la louche, on a utilisé entre 3 200 et 6300 cotons à démaquiller, sans parler des produits démaquillants appliqués sur notre visage. 30 ans sera en conséquence l’âge de la prise de conscience écolo et dermato. Il existe maintenant des gants démaquillants ultra-efficaces qui enlèvent le maquillage à l’eau (oui, oui : même le mascara). Cela marche grâce à la présence de fines fibres, comme les Swifer, qui accrochent le maquillage en douceur. Résultat : on n’utilise plus de coton et plus de démaquillant. Reste à laver au savon le gant après chaque utilisation. Chaque gant s’utilise trois mois.

 

Une crème premières rides

 

Doit-on vraiment vous expliquer pourquoi ? Oui, les rides vont arriver, mais vous n’en êtes pas au point de devoir mettre une crème anti-âge riche. Au contraire, cela peut être mauvais pour votre peau. La crème premières rides cumule deux avantages : elle est légère, mais elle traite la ride. Résultat : la peau respire, mais les marques n’apparaissent pas.

Articles populaires

Catégorie