Apprendre le lettering en 4 étapes

Si la calligraphie est connue pour être pratiquée avec la plume, une nouvelle forme de dessin des lettres a vu le jour. Il s’agit d’une forme plus évoluée qu’on pourrait nommer calligraphie moderne et qui est pratiquée avec un feutre pinceau ou un brush pen : on parle de brushlettering. La réussite de cette technique d’écriture dépend en grande partie du matériel utilisé et de quelques astuces pratiques. Voici étape par étape comment procéder pour réussir à apprendre le lettering.

Le choix du matériel pour faire du lettering

Pour commencer avec le lettering, vous avez simplement besoin d’une feuille et d’un stylo de couleur noire de préférence. Toutefois, avoir tout le matériel nécessaire (crayon papier, feuille avec des lignes, stylo encre noire) en plus serait un véritable atout pour votre apprentissage. Les feuilles avec les lignes facilitent l’apprentissage et le crayon papier vous permet de réaliser vos brouillons.

Pour aller plus loin, vous aurez besoin de feutres spéciaux pour le lettering. Ce matériel est généralement cher et s’invite comme une dépense dont vous pouvez vous passer dans un premier temps. Cependant, il sera nécessaire de l’avoir si vous souhaitez apprendre le brush lettering et le maîtriser plus rapidement.

Pour finir, vous aurez besoin de pinceaux, de plumes, de surligneurs et de nombreux autres outils de papeterie pendant votre apprentissage. L’ensemble de ces outils vous permet d’apporter de la couleur et un trait différent à votre apprentissage du lettering.

Les étapes pour apprendre le lettering

En calligraphie, il existe des formes de base qui vous permettent de former n’importe quelle lettre de l’alphabet lorsqu’elles sont maîtrisées. Votre apprentissage doit donc démarrer par ces étapes.

Étape 1 : les traits ascendants et descendants

Pour apprendre, il faut toujours commencer par les formes les plus simples. En calligraphie, il s’agit des traits descendants. Pour les réaliser, il suffit d’appuyer sur le feutre afin de dessiner une ligne plus épaisse. En ce qui concerne les traits ascendants, la pointe du feutre doit être plus légère. Ces deux formes de base vous serviront pour écrire plus facilement les lettres p, q, d, etc.

Sur un papier avec des lignes, entraînez-vous plusieurs fois à dessiner ces traits de manière à prendre la main et à contrôler plus facilement la pression que vous exercez avec le feutre sur le papier.

Apprendre le lettering en quelques étapes

Étape 2 : les courbes descendantes

À cette étape, il faut s’exercer à créer une courbe qui commence par descendre et qui remonte ensuite. Commencez donc le dessin par un trait descendant sur lequel il faut exercer une pression. Une fois arrivée sur la ligne de repère, vous relâchez doucement la pression de manière à amorcer la remontée avec finesse. Ces courbes sont en effet sous la forme de la petite queue qu’on donne souvent aux lettres n ou m en calligraphie. Ici, elles vous permettront d’écrire les lettres i, t, u, v, w, etc.

Le point de réduction de la pression est essentiel pour réussir cette courbe. Vous devez faire attention à réussir la transition entre le trait descendant avec pression et le trait ascendant sans pression qui forment la courbe descendante.

Étape 3 : les courbes ascendantes

Pour réussir ces courbes, il suffit de travailler l’opposé de l’étape précédente. Ainsi, la courbe ascendante commence par monter pour ensuite descendre. Commencez donc cette courbe par un trait ascendant avec peu de pression jusqu’à la ligne de repère puis amorcer la descente en augmentant progressivement la pression sur le feutre.

C’est grâce à cette courbe que vous pouvez écrire les lettres n et m. Pour mieux la maîtriser, entraînez-vous à réaliser cette courbe plusieurs fois en faisant attention à la zone de transition entre trait ascendant et descendant.

Étape 4 : les formes ovales

Une fois que vous avez maîtrisé les deux types de courbes, vous pouvez passer à la forme ovale. Cette dernière est la plus difficile, mais également la plus importante pour réussir votre apprentissage du lettering. Pour la maîtriser, il faut apprendre à travailler dans le sens contraire des aiguilles d’une montre. Commencez la réalisation par un trait descendant arrondi, puis amorcez la transition et remontez la forme ovale avec un trait ascendant fin. À la fin de la réalisation, le haut et le bas de l’ovale doivent être identiques avec la même pression. Cette forme vous aidera à écrire les lettres a, b, c, d, e, g, o, p, q, etc.

Dès que les 4 étapes sont réalisées et maîtrisées, vous serez en mesure de réaliser toutes les lettres de l’alphabet et donc d’écrire n’importe quel mot. Pour parfaire le tout, il suffit de bien espacer toutes les lettres.