Chirurgie du visage : les différentes interventions

Le visage peut toujours bénéficier d’un embellissement subtil et harmonieux, grâce à la chirurgie plastique. Cette discipline permet de corriger les aspects qui vous donnent l’impression d’être moins belle. Sans pour autant compromettre votre identité, la chirurgie esthétique est connue pour contrer, à travers diverses interventions, l’apparition des rides et d’autres signes du vieillissement.

Interventions de chirurgie esthétique : la rhinoplastie

Il s’agit de l’intervention chirurgicale qui s’intéresse au nez. En France, environ 15 000 opérations du nez sont réalisées chaque année, mettant la rhinoplastie en tête des interventions du visage. Elle est souvent d’ordre esthétique, mais parfois, elle peut être réalisée pour résoudre un problème de santé.

La rhinoplastie correctrice

Lorsqu’elle est correctrice, le chirurgien intervient dans l’unique but d’embellir le visage. Le nez est alors travaillé pour lui donner la forme souhaitée. Cette modification étant une opération sensible, faire appel à Jérémy DJIAN ou à d’autres experts à la réputation clairement établie, vous assure une intervention précise. Des consultations préopératoires sont nécessaires avant l’opération. Même si votre identité est préservée, un changement considérable sera noté.

Le nez modifié peut perdre de son harmonie avec les autres parties du visage comme le menton et la bouche, qui seront désormais vus différemment. Il faut s’attendre aussi à une modification du regard. Toutes ces raisons justifient un entretien préalable entre les deux parties. Des simulations sur photos sont recommandées afin de permettre à la patiente de s’adapter psychologiquement à son nouveau visage.

chirurgie esthétique interventions

La rhinoplastie fonctionnelle

Certaines personnes rencontrent des difficultés respiratoires dues à un mauvais positionnement de la cloison du nez. Dans ce cas, l’intervention consistera à redresser la cloison. On parlera alors d’une rhinoplastie fonctionnelle, qui s’oppose à la correctrice réalisée à des fins esthétiques. Cependant, il arrive que ces opérations distinctes soient effectuées en même temps.

Un double problème est alors à résoudre : réparer une malformation et corriger des caractéristiques jugées disgracieuses. Dans ce contexte, l’opération devient plus complexe et nécessite un certain nombre de précautions.

Le lifting du visage

Le lifting est une intervention chirurgicale destinée à lisser la peau. Pour ce faire, la peau du visage est décollée puis mise en tension afin de réduire les rides. En tant qu’opération délicate, elle nécessite l’intervention d’un chirurgien expérimenté. Ainsi, les incisions pourront se réaliser avec la précision nécessaire, d’autant plus qu’elles sont faites sur la nuque et à la base du cuir chevelu.

L’opération peut s’intéresser à une zone ciblée du visage. En fonction des besoins de la patiente, le décollement se fera au niveau de la partie concernée. Ce qui explique qu’on ait différents types de lifting. Le lifting peut être frontal ; il consiste dans ce cas à lisser la peau dans le but d’embellir le haut du visage. Quant au lifting du contour, il réajuste l’ovale du visage. C’est un lifting assez léger, conseillé à une personne affichant peu de signes de vieillissement.

Pour ce qui est du lifting cervical antérieur, il est sollicité pour rehausser les pommettes ou combattre le relâchement des joues. Ce lifting permet également de retendre l’ovale du visage. En ce qui concerne le lifting temporal, il est réalisé pour corriger un regard triste et tombant. Il s’intéresse particulièrement aux tempes et aux paupières externes.

Certaines patientes plus ambitieuses sollicitent le lifting cervico-facial. Contrairement aux autres formes de lifting qui se concentrent sur une zone précise, celle-ci s’occupe de tout le visage. Il s’agit ici d’une intervention plus complète, réalisée en cas d’affaissement et de relâchement de la peau. Toutes ces opérations sont effectuées sous anesthésie locale ou générale, selon qu’il s’agisse d’une intervention sur une zone ciblée, ou sur la totalité de la face.

Autre intervention de chirurgie esthétique : la génioplastie

Son objectif est de corriger les imperfections du menton (menton trop avancé ou reculé, menton pas assez haut). Le repositionnement nécessite une anesthésie générale précédée d’une consultation de pré-anesthésie. L’opération en elle-même consiste à inciser le menton sous les dents pour ensuite faciliter son déplacement dans le sens prévu. Des fils d’acier serviront à fixer les fragments d’os après l’incision.

Il faut attendre environ un mois et demi pour voir les os se consolider. Par ailleurs, une opération du menton est suivie de saignements au niveau de la bouche. Mais ils ne sont généralement pas graves. Par contre, le gonflement du cou, des joues et des lèvres peut être inquiétant, au même titre que la réduction de la mobilité et de la sensibilité de la lèvre inférieure.

Ces différents malaises post-opératoires imposent le respect d’une hygiène buccale rigoureuse, pour prévenir d’éventuelles infections. Cela passe par un nettoyage régulier des dents et des gencives, normalement après chaque repas. Afin d’éviter les blessures, il est important que la brosse soit ultra-souple.

chirurgie plastique chirurgie correctrice

La blépharoplastie, une intervention de plus en plus fréquente

C’est l’opération des personnes qui ont atteint la quarantaine. La chirurgie des paupières vise à rajeunir le regard en effaçant les rides apparues sous les yeux. Les poches de graisses au bas des yeux sont donc retirées, de même que les cernes. Cette intervention corrige l’aspect fatigué que peut avoir un visage, pour le rendre plus frais et harmonieux.

Les disgrâces du visage apparaissent parfois de façon précoce, parce qu’elles peuvent être héréditaires. Dans ce cas, on peut recourir à la blépharoplastie plus tôt. Néanmoins, que la patiente soit une adulte ou une adolescente, l’opération se déroule sous anesthésie, le plus souvent locale. L’avis d’un médecin anesthésiste est requis 48h avant, dans le cas d’une anesthésie générale.

La chirurgie esthétique implique également l’otoplastie, connue pour corriger les anomalies liées aux oreilles décollées. L’intervention se concentre sur les différentes composantes du pavillon : l’hélix, la conque, l’anthélix, le tragus et le lobe. Comme pour toutes les interventions, une consultation préopératoire sera nécessaire, de même qu’un bilan pré-anesthésie.

L’influence de la bouche sur l’harmonie de l’ensemble du visage est réglée par le lifting de la lèvre supérieure. Elle vise à rendre la bouche plus attrayante à travers une opération de la lèvre supérieure. Le chirurgien se charge de réduire la hauteur de cette lèvre en effectuant une incision sous les narines pour retirer une bande de lèvre supérieure blanche.