Conseils de préparation du thé matcha

Le matcha est un thé vert en poudre. C’est l’une des boissons les plus connues au Japon depuis plusieurs siècles. Au fil du temps, son utilisation s’est étendue un peu partout dans le monde en raison de ses nombreuses vertus. Il est possible de prendre le matcha sous forme de boisson chaude, de boisson froide, de smoothie ou dans des desserts. Ainsi, il existe plusieurs façons de consommer ce thé japonais. Toutefois, comment se prépare le matcha ?

La préparation du thé matcha traditionnel

La cérémonie japonaise du thé est un peu complexe, mais vous pouvez la reproduire à condition d’avoir le matériel adéquat. Pour préparer un matcha traditionnel, vous aurez besoin des accessoires suivants :

  • un chawan : un bol à thé à fond plat,
  • une chashaku : une cuillère en bambou ayant la forme d’une louche,
  • un chasen : un fouet en bambou,
  • un petit tamis de cuisine en acier inoxydable,
  • une ou deux cuillères de poudre de thé matcha,
  • de 50 cl d’eau chaude.

À titre illustratif, des boutiques telles que Kumikomatcha.fr proposent d’ailleurs des kits de préparation pour le thé matcha. Ces coffrets sont composés de tout le matériel nécessaire. Pour commencer la préparation, lavez le chawan avec de l’eau chaude afin qu’il ait la bonne température. Ensuite, il faudra placer le tamis au-dessus du bol et y ajouter de la poudre de thé matcha à l’aide du chashaku. Servez-vous du chasen pour presser la poudre et éliminer les grumeaux, cela est indispensable pour un thé agréable et onctueux.

Faites bouillir de l’eau et laissez-la refroidir jusqu’à 70 °C en attendant près de deux minutes. Versez l’eau dans le bol et fouettez avec le chasen jusqu’à l’obtention d’un mélange mousseux. Enfin, servez dans une tasse et dégustez votre thé !

préparation thé matcha boisson

Comment préparer un thé matcha latte glacé ?

Le thé matcha latte glacé est une boisson agréable pour l’été et sa préparation n’est pas aussi difficile qu’on ne le croit. Les ingrédients nécessaires sont les suivants :

  • ½ cuillère à café de thé matcha,
  • 10 cl de lait,
  • de l’eau froide,
  • des glaçons.

Fouettez le matcha dans un bol avec un peu d’eau jusqu’à former une mousse, puis ajoutez encore une bonne quantité d’eau pouvant remplir un verre au ¾. Mettez les glaçons dans un grand verre et versez-y le matcha. Ensuite, faites mousser le lait froid à l’aide d’un batteur électrique ou d’un mousseur à lait et versez dans le verre. Vous avez votre thé matcha latte glacé !

Le matcha Usucha et Koicha

Dans les cérémonies du thé traditionnelles au Japon, le matcha est préparé de deux façons : l’Usucha et le Koicha. Usucha signifie thé mince et désigne donc la version légère du matcha. C’est la plus courante d’ailleurs. En revanche, Koicha signifie thé épais et fait référence à une version plus concentrée du matcha. Il est généralement dédié aux occasions spéciales, tandis que l’Usucha est une boisson quotidienne.

La différence entre l’Usucha et le Koicha réside dans le rapport entre la poudre de matcha et l’eau, mais aussi dans la préparation. En effet, pendant la préparation de l’Usucha, une portion de thé est mélangée avec près de 70 ml d’eau tiède, tandis pour le Koicha, on utilise une quantité double de matcha (2 g), avec la moitié du volume d’eau (35 ml). Par conséquent, le matcha Koicha est 4 fois plus concentré que l’Usucha.

Concernant la préparation, la première étape pour l’Usucha consiste à mélanger le matcha avec un peu d’eau pour obtenir une pâte lisse. Ensuite, on ajoute encore de l’eau afin de diluer la concentration. Il est possible de mousser le thé avec le chasen traditionnel qui permettra de créer une couche de mousse à la surface. Pour le Koicha, un plus grand volume de matcha est infusé avec des gouttes d’eau tiède à l’aide du bambou chansen. Ensuite, un peu d’eau est ajoutée à nouveau pour rendre le mélange plus épais. Le résultat final doit être similaire à du miel ou à du chocolat fondu.

En général, le matcha utilisé pour le Koicha est issu des feuilles de théiers de plus de 30 ans, tandis que celui de l’Usucha est issu des théiers de moins de 30 ans. Du fait de la concentration du Koicha, la préparation requiert une cérémonie exceptionnelle. En dehors de la boisson, il existe d’autres préparations intéressantes comme le cake au matcha par exemple.

À faire et à ne pas faire quand on prépare du thé matcha

Voici quelques erreurs que vous devez éviter lors de la préparation du thé matcha.

Utilisez une température d’eau inadéquate

On a l’habitude d’utiliser de l’eau bouillante pour préparer le thé, mais cela doit être évité avec le matcha. En effet, l’eau bouillante rend celui-ci amer et l’expérience sera désagréable. La règle de base consiste à utiliser de l’eau à une température de 80 °C. En ce sens, nous vous conseillons d’utiliser une bouilloire à température variable. Si vous n’en disposez pas, alors portez de l’eau à ébullition et laissez-la refroidir pendant quelques minutes.

Toutefois, soulignons qu’il n’y a pas de limite inférieure pour la température pendant la préparation. Vous pouvez ainsi mélanger le matcha avec de l’eau froide si vous voulez une boisson froide par exemple.

Utilisez une quantité excessive ou insuffisante de matcha

Au Japon, un appareil en bambou incurvé dénommé le chashaku permet de mesurer le matcha. 1 chashaku est égal à environ une demi-cuillère à café. La portion standard est de 2 chashaku, soit une cuillère à café. Pour débuter, il est conseillé de respecter les doses suggérées dans les recettes et d’éviter les risques d’erreurs.

Ne pas bien mélanger le matcha

Traditionnellement, le matcha est mélangé avec de l’eau à l’aide d’un fouet en bambou pour obtenir une bonne mousse. Le fouet peut être assez conventionnel, mais il demeure l’une des meilleures options pour effectuer le mélange.

Il existe néanmoins d’autres alternatives pour mélanger le matcha. Vous pouvez par exemple le mettre dans une bouteille d’eau et remuer vigoureusement pendant une minute, c’est un moyen rapide et simple pour un mélange uniforme.

Vous savez à présent comment vous y prendre pour préparer du thé matcha chez vous. Gardez à l’esprit que la poudre de matcha est fragile et doit se conserver avec soin. Elle a tendance à s’oxyder lorsqu’elle est laissée à l’air libre et elle peut perdre ainsi sa couleur, ainsi que sa saveur. C’est la raison pour laquelle vous devez la garder à l’abri de la chaleur, de l’humidité, de l’air et de la lumière.