La sérigraphie est connue sous le nom de « screen printing » en anglais. C’est une technique qui consiste à faire des impressions sur divers supports notamment sur du tissu. Voici quelques informations à propos de cette technique d’impression ainsi qu’un exemple d’application avec les impressions sur les matières textiles telles que les T-shirts.

Technique d’impression : zoom sur la sérigraphie

Provenant de Chine et datant du Xe siècle, la sérigraphie s’est ensuite déployée partout dans le monde au début du XXe siècle. Cette technique est donc une des plus anciennes dans le domaine de l’impression.

Originellement effectuée à l’aide d’écran de soie, cette technique d’impression utilise maintenant le plus souvent des écrans de nylon et des pochoirs. Il s’agit de faire passer le colorant seulement à certains endroits dans le but de faire apparaître un motif particulier.

Comme son nom l’indique, la sérigraphie peut facilement être effectuée en « série » en atelier d’impression textile, c’est-à-dire pour des impressions sur une importante quantité de supports et avec une multitude de types de colorants.

On se sert de cette technique surtout pour le textile, mais on l’utilise également beaucoup dans le domaine des arts graphiques, car il permet d’obtention de pièces uniques et d’une très grande qualité de précision. Beaucoup d’artistes utilisent la sérigraphie pour créer leurs œuvres d’art.

Les avantages de cette technique sont nombreux : elle fabrique des pièces de grande qualité et robustes tout en bénéficiant d’un coût de production faible.

Les avantages de l’impression textile en sérigraphie

Nombreuses sont les techniques d’impression textiles, mais la sérigraphie présente beaucoup d’avantages.

La sérigraphie textile : une précision de couleur

L’impression textile en sérigraphie est la technique idéale pour imprimer un très grand nombre de couleurs. Pour plus de précision, la sérigraphie se réfère sur une base de couleur.

Si la couleur souhaitée n’existe pas dans cette base, il est toujours possible d’en créer de nouvelles en assemblant les autres couleurs d’encres disponibles. Il faut savoir que la sérigraphie permet aussi de réaliser des impressions avec des couleurs dorées ou argentées.

sérigraphie textile

Des impressions en relief

La sérigraphie permet également d’obtenir de meilleurs résultats pour l’impression des motifs complexes. Il est désormais possible d’avoir des impressions en relief. Pour ce faire, il faut avoir recours à un procédé chimique utilisant des encres gonflantes. C’est la réaction entre l’encre et la chaleur qui permet au gonflement d’être très précis. À noter qu’il est également possible d’alterner les encres gonflantes et les encres classiques.

Une économie d’argent et un gain de temps

La sérigraphie est une méthode très simple, mais elle permet de réduire les dépenses de production et donc de faire des économies sur votre budget de création. Nombreux sont les professionnels qui ont recours à cette méthode pour les bénéfices engendrés liés au gain de temps. De ce fait, vous pouvez proposer à vos clients des produits à des prix très compétitifs. Encore mieux, les prix peuvent être dégressifs suivant les quantités commandées.

D’autres critères sont pris en compte lors du calcul du prix : il s’agit du nombre de couleurs et de la complexité de votre projet. Plus votre projet est complexe, plus il demande du matériel adéquat.

Les équipements et le matériel de sérigraphie

La sérigraphie est une méthode d’impression très utilisée pour les textiles légers comme les T-shirts, les polos, les sweats, etc. Ce procédé consiste à utiliser des pochoirs glissés entre l’encre et le support. Le support utilisé est un tissu-écran. La plupart du temps, l’écran est tendu avec une maille de 55 fils par cm. Il faut poser l’écran sur le T-shirt avant d’appliquer l’encre.

Pour faciliter le transfert du motif sur l’écran, on utilise une peinture photosensible appelée « émulsion » ou « gélatine ». L’encre est ensuite posée sur le textile grâce aux pochoirs. Les encres utilisées sont de très bonne qualité. Elles sont capables de réagir par rapport à la chaleur et d’imprégner la maille du tissu.

En se mêlant parfaitement à la fibre textile, l’encre assure une tenue de visuel de longue durée. Si vous respectez les règles d’entretien préconisées, la qualité de l’impression durera longtemps.

Il faut préciser qu’il existe des encres spécialement adaptées à l’impression sur T-shirt. Nous pouvons les diviser en deux grandes catégories à savoir les encres aqueuses et les encres plastisol. Les premières n’ont pas besoin de passer à la cuisson pour sécher. La seconde catégorie nécessite une température de 160 °C pour bien sécher et perdurer dans le temps. Pour ce faire, il vous faut soit une presse à chaud, un flasheur intermédiaire ou un four. Ces encres sont donc très résistantes au temps et aux lavages. De ce fait, aucun fixatif n’est nécessaire.

À la différence des autres techniques d’impression, la sérigraphie requiert l’application de nombreuses couches. Pour les répartir, il vous faut un racloir. L’efficacité de cette technique de marquage est due au fait qu’elle dispose d’un tissu tendu. Ce dernier est ensuite fixé sur un cadre en aluminium. La fixation est renforcée par des colles spéciales composées d’une colle et d’un durcisseur.

Les différentes étapes de la sérigraphie sur des T-shirts

La première étape consiste à choisir le support que vous souhaitez imprimer. Ensuite, vous devez sélectionner le motif tout en sachant que les motifs monochromes (les textes et les surfaces simples aux couleurs unies) sont les plus adaptés.

Après avoir nettoyé le cadre de sérigraphie, il est temps de l’enduire avec l’émulsion photographique.

Ensuite, il y a l’étape de l’insolation de l’écran au soleil ou à l’aide d’une lampe d’insolation. Il faut éviter que le cadre subisse un fort rayonnement lumineux sinon le motif ne se développe pas. Lavez le cadre de sérigraphie et séchez-le avec un chiffon.

Entamez les préparatifs pour les premières impressions en collant des bandes adhésives le long du pourtour de l’écran. Le cadre est donc prêt pour l’impression.

Il faut ensuite bien prendre le temps de nettoyer l’écran et les outils du cadre (racloir, spatule, etc.) après l’impression.