La cigarette électronique, la nouvelle tendance du moment

Le fonctionnement de la cigarette électronique

La cigarette électronique fonctionne grâce à la résistance qui va chauffer l’e-liquide dans le réservoir. Une batterie se chargera de chauffer cette résistance qui va permettre de produire de la vapeur pouvant être inhalée.

La vaporisation va être gérée par le vapoteur. Cela peut se faire :

  • Manuellement grâce à un simple switch ;
  • Automatiquement (si l’e-cigarette peut détecter l’inhalation de l’usager).

Cette simplicité de fonctionnement est la base de la popularité même de la cigarette électronique.

La composition de l’e-cigarette

L’e-cigarette est dotée de deux éléments indspensables à son fonctionnement :

  • La batterie : sau niveau de la partie basse de la cigarette électronique et permettant de stocker l’énergie avant de l’envoyer au clearomiseur ;
  • Le clearomiseur : La partie haute, contenant l’e-liquide.

Vous pouvez acheter vos e-liquides sur cigaretteelec.fr. D’ailleurs, ce lien vous permettra de tout savoir sur le vapotage.

Le caractère indispensable de l’e-liquide

L’e-liquide que l’on utilise pour la cigarette électronique contient de l’arôme pouvant apporter de la saveur à la vapeur et à la nicotine. Il permettra de combler le manque lié à un sevrage tabagique. Majoritairement, il est composé de :

  • Propylène glycol ;
  • Glycérine végétale.

Le premier va mettre en avant les arômes alors que le second composant va accentuer la production de vapeur.

L’e-liquide va remplir le clearomiseur et imbiber les mèches de coton, qui vont chauffer pour provoquer de la vapeur.

 

Profiter de sa cigarette électronique : Les règles simples à suivre

On ne va pas vapoter une cigarette électronique comme on prendrait une bouffée de cigarette traditionnelle. Les aspirations doivent être plus longues et plus soft. Ensuite, il faudra amorcer la résistance, afin de ne pas avoir une saveur de brûlé dans l’immédiat. Il faudra bien évidemment patienter 10 à 15 minutes après le remplissage du réservoir pour vapoter.

Pour un vapotage en toute sérénité, il est recommandé d’avoir des réserves de résistance. En effet, il peut être complexe de prévoir combien de temps va durer une résistance et il faut être prêt quand ça arrivera à son terme. Entre altération des goûts, réduction de la production de vapeur ou goût de brûlé, certains signes ne trompent pas.

Enfin, il est conseiller d’avoir une deuxième batterie ou une 2nde cigarette électronique car vous risquez d’atteindre longtemps avant que ça ne charge. De plus, cela pourra vous inciter à fumer une cigarette classique.