Les différents types de stress et leurs principales sources

 

Face au rythme de vie actuel, la quasi-totalité des personnes actives vit avec du stress. Pour pouvoir le surmonter, il importe de faire un diagnostic pouvant être facile ou non. Découvrez dans ce guide les manifestations du stress et ses origines pour mieux le traiter.

 

Qu’est-ce que le stress ?

 

Le stress est un état entravant l’équilibre général d’un individu, provoqué par un stimulus appelé « agent stressant ». Ce dernier peut être d’ordre physique, mental, social ou émotionnel. Face au stress, chaque individu réagit différemment. Avec le site Ma-Demoiselle, il est possible de distinguer une multitude de types de stress et les façons de le surmonter. L’important est de savoir le diagnostiquer pour adopter le meilleur traitement.

 

Les différents types de stress 

Les professionnels de santé ont diagnostiqué quatre types courants de stress : 

  • le stress physique : c’est le plus fréquent. Il se manifeste par des maux de tête ou d’autres douleurs, une augmentation du rythme cardiaque, une tension dans tout le corps, etc. ;
  • le stress mental : il est assez fréquent et facile à reconnaître. Il se décèle par des problèmes de mémoire, de l’anxiété ou une difficulté de concentration ;
  • le stress comportemental : plus difficile à diagnostiquer, mais il se manifeste par un changement des habitudes courantes (consommation alimentaire plus ou moins que d’habitude, l’évitement des responsabilités habituelles, …) ;
  • le stress émotionnel : qui se traduit par une tendance à combattre ou à fuir de manière sournoise.

Les formes de stress

 

Le stress apparaît sous diverses formes selon l’origine des agents stressants et leur accumulation ainsi que la fréquence et l’intensité de l’exposition.

 

Le stress aigu 

Cette forme de stress est causée par :

  • un événement inhabituel et déstabilisant : examen, naissance d’un enfant, … ;
  • une situation particulièrement menaçante : divorce, perte d’un emploi.

Le stress aigu se manifeste souvent par les troubles digestifs, l’euphorie, l’agitation et un manque de concentration temporaire et occasionnel. 

 

Le stress aigu à répétition ou traumatisme vicariant

Il s’agit d’une forme particulière de stress aigu qui touche principalement les personnes confrontées régulièrement à la souffrance humaine dans le cadre de leur profession : personne en détresse (victime de viols, accusé de meurtres, …) ou malade. Cela implique une « usure de compassion », encore appelée traumatisme secondaire.

 

Le stress chronique

Cette forme de stress résulte de l’exposition continue aux agents stressants. Le stress chronique peut engendrer certaines pathologies : maladies cardiovasculaires et respiratoires, troubles musculo-squelettiques des membres supérieurs, dépression, etc. Au pire des cas, il conduit au suicide.

 

Le burn-out

Aussi appelé épuisement professionnel, le burn-out est le résultat du stress subi au travail. Il est dû aux surcharges de travail, au manque de reconnaissance, aux conflits entre collègues, etc. 

 

Les trois principales phases du stress

 

Face aux différentes situations stressantes quotidiennes, l’organisme réagit suivant trois phases principales : 

  • la phase d’alarme : sécrétion d’adrénaline et plusieurs réactions somatiques (accélération de la respiration et du rythme cardiaque, …) ;
  • la phase de résistance : libération d’autres hormones (endorphine, dopamine, sérotonine, …) pour résister à l’agression ;
  • la phase de l’épuisement : l’organisme s’affaiblit et secrète constamment des hormones de stress engendrant une dépression.

Articles populaires

Catégorie