Les îles à visiter absolument aux Philippines

Les Philippines ne sont plus désormais un coin négligé de l’Asie du Sud-Est. Au contraire, elles sont parmi les destinations les plus excitantes de ces derniers temps. Cet archipel constitué de 7 000 îles est considéré comme la région de « l’Asie qui sourit » en raison de la gentillesse de ses habitants. La nature et la mer dominent, avec une biodiversité impressionnante et une importante variété environnementale. Les Philippines sont un type de parc naturel géant, où des zones intactes qui ne sont jamais touchées par l’homme. Voici quelques îles Philippines à ne pas manquer.

 

Palawan : le top des choses à voir et à faire au paradis

 

Presque la moitié de la couverture forestière primaire est restée intacte au Palawan. C’est bien plus par rapport aux autres provinces des Philippines, cela offre aux randonneurs plusieurs opportunités de se distraire sous la canopée. Littéralement, des milliers de chutes d’eau qui descendent des sommets déchiquetés de l’île ravitaillent en grondant des bassins. Une riche scène sous-marine attend les plongeurs pendant le voyage circuit aux philippines qui affluent vers Palawan, au centre du Triangle de Corail, au cœur de la biodiversité mondiale. Le parc national de Tubbataha Reefs, sa star, est un atoll partiellement submergé au centre de la mer de Jolo (ou mer de Sulu), accessible seulement en bateau-croisière, de fin-mars à mi-juin. L’avantage des magnifiques plages de Palawan est qu’on n’en connait qu’une minime partie. Certaines seront que pour vous. Il existe plusieurs plages de rêve à El Nido, sur ou à proximité des îles Bacuit.

 

Le paysage paradisiaque de l’île de Coron 

Dans la région de Palawan se trouve l’île Coron, elle est très appréciée par les touristes en vacances aux Philippines. Le paysage offert par cette île est certainement digne d’une carte postale avec ses beaux lagons d’eau turquoise. Ses fonds marins sont tout aussi particuliers, puisqu’ils abritent une multitude de poissons colorés, de quoi ravir les plongeurs. Le centre de l’île est l’endroit qui fait vraiment rêver, le célèbre lac Kayangan, procurant aux visiteurs une sensation de bien-être absolu.

 

L’île de Mindanao

 

Qualifiée souvent de noyau d’insurrections, l’île de Mindanao présente une grande diversité géographique et culturelle. La vie animale sous l’eau et sur terre y est très variée, les fruits exotiques sont très bons et les plages superbes. Cette île est un lieu de rencontre de différentes religions, ethnies et cultures et les sourires y sont bienveillants.

Grâce à ses paysages extraordinaires, pour les aventuriers, Mindanao est un paradis. Située au centre de 3 mers, la mer de Mindanao au nord, l’océan Pacifique à l’est et la mer de Célèbes au sud, avec ses 95 000 km² l’île compte une vingtaine de provinces et représente un tiers des Philippines. Ses paysages sont variables ; les côtes de l’île de Mindanao se dessinent ainsi, par de nombreuses péninsules et baies, tandis que l’intérieur des terres bascule entre montagnes et plaines.

 

L’île de Boracay 

 

Les Philippines débordent de paysages admirables, comme ceux que l’on en trouve sur l’île de Boracay. Localisée au cœur de l’archipel, cette petite île est carrément une destination de rêve pour les amateurs de magnifiques plages. D’ailleurs, c’est à Boracay qu’on trouve également la White Beach, l’une des plages les plus connues du monde. Elle est renommée pour ses 3,5 km de long, ses palmiers qui embellissent vraiment le décor, son sable fin et blanc, sans oublier les restaurants qui offrent de délicieux plats locaux. La station balnéaire la plus populaire des Philippines, en plus de l’attraction de White Beach, propose d’autres activités intéressantes pour les touristes, notamment la balade en bateau et la plongée sous-marine.

 

Meilleur moment pour visiter Île Boracay

Il existe 2 saisons distinctes aux Philippines :

 

  • la saison sèche se passe entre le décembre et juin. En hiver, la température de l’air est d’environ 25 degrés Celsius et augmente soudainement de mars à juin, jusqu’à 35° ! Pendant ce temps, la mer à White Beach est très calme et idéale pour la baignade, alors que l’autre côté de l’île a de grosses vagues. C’est la haute saison ;
  • la saison des pluies se passe entre les mois de juillet et novembre. Pendant cette période, la pluie est très présente et les averses fréquentes, mais de courtes durées. La température de l’air est d’environ 29 °C à la mousson. Durant cette période, White Beach subit de fortes vagues et des vents qui rendent la baignade impossible. C’est la basse saison.

 

L’île de Bohol

 

Bohol est une île localisée au centre des Philippines, un endroit à l’enseigne d’une richesse rare et de la nature. Les plages de Bohol n’ont rien à envier au reste du pays. Le sable blanc ainsi que la mer d’un bleu profond de la plage d’Alona sur l’île voisine de Panglao vous permettra d’observer les dauphins et les baleines traversant ces zones lors de leur voyage de reproduction. En traversant Bohol, vous découvrirez également des cascades cachées dans la forêt tropicale et vous rencontrerez probablement aussi des spécimens de spectre lémur, parmi les plus petits singes au monde. L’île de Bohol possède également une spécificité : les nombreux cols de « Chocolate Hills », formant une série de structures absolument coniques et disposés au cœur de l’île. À l’aide des récifs corallien qui sont apparus à la surface durant l’ère glaciaire, l’eau de pluie en a façonné ensuite les formes. Un panorama sûrement unique en son genre, que l’UNESCO a gratifié en l’introduisant dans la liste des endroits du patrimoine mondial. Le mot « “chocolate” » se réfère, durant la saison sèche, à la couleur brune des collines. Ces formations géologiques bizarres (nommée Tsokolateng Burol en Philippin) atteignent trente à cinquante mètres de haut. À l’intérieur, vous trouverez des sources et des grottes. Voilà pourquoi elles sont l’attraction irrésistible et parmi les endroits les plus fréquentés des Philippines. Sauf si vous décidez de vous expatrier dans ces paradis terrestres, il faut certainement définir un temps précis pour le voyage aux Philippines. Il est préférable notamment de ne pas vouloir voir tout en une période très courte. Effectivement, les voyages d’île en île peuvent être fatigants et longs, alors il vaut mieux rester au moins trois jours complets sur chaque île qui se retrouve sur votre itinéraire.