Piercing à l’oreille : décryptage des noms

Véritable forme d’expression de la personnalité, le piercing à l’oreille est une pratique très ancienne. Selon le goût et les préférences de chacun, il peut se placer à divers endroits. Son appellation diffère d’ailleurs en fonction de son emplacement. Aujourd’hui, cette tendance fait fureur auprès des femmes, mais également des hommes.

Comme il existe plusieurs types de piercings à l’oreille, il importe de connaître leurs noms respectifs avant de se faire percer. Sachez toutefois qu’il vous est possible de les adopter tous si la forme de votre oreille vous le permet. On décrypte ensemble les différentes manières de percer votre oreille pour vous aider à mieux choisir votre nouveau piercing.

Perçage du lobe pour un piercing classique

Le piercing lobe est sans nul doute le type de piercing le plus connu et le plus réalisé à travers le monde. La plupart d’entre nous l’avons réalisé durant l’enfance, voir même on nous l’a fait à la naissance. Rappelons que le lobe est la zone plus ou moins charnue située au sud du pavillon. Il s’agit de la partie la plus percée de l’oreille.

Même si le perçage du lobe est une pratique courante, il doit se faire auprès d’un perceur professionnel. L’utilisation d’un pistolet à boucles d’oreilles est strictement déconseillée, car elle peut vous exposer à de graves risques. De toute façon, il s’agit du piercing le moins cher du marché, mais également le moins douloureux.

Le lobe peut accueillir jusqu’à 4 piercings. Cependant, tout dépend de sa taille. Notons aussi que cette zone a l’avantage de cicatriser rapidement. Ainsi, vous pouvez parfaitement y ajouter différents types de bijoux, notamment des boucles d’oreilles, des anneaux, etc. : vous trouverez sur cette page une palette de bijoux de haute qualité pour votre piercing lobe notamment.

Un piercing lobe

Perçage hélix pour un piercing actuel

Si vous trouvez le perçage du lobe un peu trop simpliste, misez sur un piercing plus actuel en optant pour le piercing hélix. Il permet de sublimer l’oreille avec un alignement de petites puces en dégradé dans le cartilage. Ce type de piercing peut être plus ou moins douloureux selon votre morphologie et votre sensibilité. Son temps de cicatrisation peut aller jusqu’à 6 mois.

Contrairement au piercing lobe, le perçage de l’hélice doit se réaliser suivant des techniques de perçage précises et dans le respect des règles d’hygiène strictes. Le diamètre de perçage mesure environ entre 1 à 1,2 mm. Ainsi, nous vous recommandons fortement de vous renseigner préalablement sur le perceur avant de vous lancer.

Vous pouvez également réaliser plusieurs piercings sur cette zone de l’oreille. Concernant les bijoux, les accessoires vissables avec labret et les anneaux conviennent parfaitement. Cependant, n’hésitez pas aussi à laisser libre cours à votre créativité en créant votre composition de bijoux.

Perçage du tragus pour un piercing tendance

En quête d’un piercing tendance, esthétique et moderne ? Le piercing tragus a le vent en poupe. Il s’agit du morceau de cartilage qui se trouve au-dessus de l’orifice de l’oreille. Comme cette zone n’abrite qu’un petit nombre de terminaisons nerveuses, le perçage n’est pas douloureux et s’effectue à l’aide d’une aiguille extrêmement fine.

En termes de bijoux, vous pouvez opter pour un anneau avec boule, une boule ornée de pierres naturelles ou de diamants… Le choix est vaste pour un piercing tragus. Pour avoir une idée des différents types de bijoux de piercing qui vous sont accessibles, le mieux est de vous rendre dans une boutique spécialisée.

Concernant la cicatrisation, le tragus prend environ 2 à 6 mois pour guérir totalement. Tout dépend de la fréquence et la qualité des soins appliqués. Pour vous assurer de la réussite votre piercing tragus, nous vous invitons à vous rapprocher d’un expert en piercing à l’oreille. Il pourra de plus vous conseiller sur les bijoux adaptés à la forme de votre oreille.

Perçage du daith pour un piercing créatif

Le piercing du daith consiste à percer un repli cartilagineux de l’oreille, notamment la racine de l’hélix. En d’autres termes, c’est le cartilage interne du pavillon qui accueillera le bijou. Notons que cette partie est un peu fermée. Elle est donc plus difficile à atteindre rendant le perçage plus complexe.

piercing adapté à l'oreille

Par conséquent, l’ajout d’une barre courbée avec accessoires vissables ou d’un anneau d’environ 4 à 8 mm est conseillé. Cependant, n’hésitez pas à choisir le bijou qui apportera une touche décorative à votre visage. À l’heure actuelle, les créateurs de piercing rivalisent de créativité pour offrir aux amoureux du piercing du daith une palette de bijoux originaux.

Un perçage du daith prend 2 à 4 mois pour cicatriser complètement. Afin d’éviter toutes infections, assurez-vous de bien suivre les conseils de votre perceur pendant la durée des soins. Nous tenons à mentionner que le piercing du daith aurait des vertus anti-migraines. Le seul moyen de vérifier la véracité de cette information est de vous offrir un nouveau piercing !

Piercing conch pour un piercing osé

Si vous vous faites percer les oreilles pour la première fois, nous vous déconseillons le piercing de la conque. Il vaut mieux vous cantonner aux quatre types de perçage que nous venons de citer. Ce type de perçage s’adresse surtout aux personnes averties. Il en est de même pour le piercing industriel, snug ou rook.

Le piercing conch s’effectue au milieu de la conque du pavillon qui est la partie intérieure et médiane du pavillon de l’oreille. Par la technicité de ce type de piercing, sa réalisation requiert que vous preniez un temps de réflexion avant de vous lancer. Ce piercing à l’oreille peut prendre jusqu’à un an pour cicatriser entièrement.

Le principal atout du piercing de la conque est qu’il peut être décoré avec la plupart des bijoux de piercing à l’oreille. Vous pouvez par exemple y ajouter une barre droite, un anneau, des accessoires vissables avec labret…

Des conseils pour réussir un piercing à l’oreille

La réussite d’un piercing passe indispensablement par le choix des bijoux. Ainsi, soyez attentif à la matière de votre bijou de pose. Optez pour un matériau qui corresponde à vos goûts, à votre morphologie et à votre personnalité. Parmi les matières phare du moment, vous avez le titane, l’acier chirurgical, l’or et l’argent.

Outre le choix du piercing, nous vous conseillons également de suivre scrupuleusement les instructions données par votre perceur concernant les soins. Par conséquent, assurez-vous d’avoir les mains toujours propres lorsque vous touchez votre piercing à l’oreille. Puis, veillez à le nettoyer avec une solution saline environ 2 à 3 fois par jour.

Prenez soin de votre corps pour optimiser la cicatrisation. Pour cela, faites attention à votre mode de vie. Si l’hydratation est particulièrement encouragée, la consommation d’alcool est à éviter. De même, abstenez-vous de trop fumer au moins jusqu’à ce que votre piercing à l’oreille soit parfaitement guéri.

Pour terminer, il est strictement interdit de jouer avec votre bijou de piercing. Pour retirer les croutes présentes sur la zone percée, servez-vous d’une compresse imbibée d’alcool ou de solution saline. Assurez-vous que votre piercing ne s’accroche pas avec vos mains, vos cheveux ou vos vêtements. Lorsque vous vous allongez, n’appuyez pas sur la partie nouvellement percée de votre oreille.