Poil incarné, comment s’en débarrasser ?

poil incarné

Les poils incarnés peuvent apparaitre sur n’importe quelle zone de la peau sans prévenir : sous les aisselles, sur les jambes, au niveau des sourcils ou encore sur le maillot. Et les en déloger reste un véritable challenge ! Un Poil incarné est à la fois disgracieux, douloureux ou infectieux dans le pire des cas, provoquant des rougeurs. Il est alors important de l’éliminer le plus tôt possible. Comment faire pour retirer les poils incarnés ? Que se passe-t-il si l’apparition des poils n’est pas traitée ? Comment les prévenir ? Voici un petit zoom sur le sujet.

 

Le poil incarné en quelques mots

Un poil incarné se produit lorsque l’extrémité pointue du poil se recourbe ou pousse latéralement dans la peau du follicule pileux. Il s’agit d’une affection bénigne, qui apparaît généralement sous la forme d’une petite bosse brune ou parfois rose sous la peau. Souvent, un petit point (souvent foncé) du poil sous-jacent peut être vu sous la bosse cutanée. Dans les cas graves, de multiples petites bosses rouges ou roses au niveau des follicules pileux peuvent être observées sur toute zone de la peau où poussent normalement des poils.

Le poil incarné est une affection cutanée très courante qui survient principalement après la puberté. Les poils incarnés ont tendance à être plus fréquents dans les zones à poils grossiers, comme la zone du bikini chez les femmes, et la barbe et le cou chez les hommes. Les personnes qui ont des poils plus épais et très bouclés, comme les Afro-Américains, ont tendance à avoir le plus grand nombre de problèmes de poils incarnés, en particulier dans la zone de la barbe. Dans de rares cas, un poil incarné peut également apparaître sur d’autres parties de la peau, comme la paupière ou les cuisses. Un poil incarné est médicalement inoffensif, mais il peut devenir défigurant sur le plan esthétique et entraîner une cicatrice, une décoloration de la peau (appelée hyperpigmentation post-inflammatoire), une infection cutanée et, rarement, la formation d’une cicatrice chéloïde.

Comment retirer un poil incarné ?

Photo pinterest

Un Poil incarné est un poil qui pousse sous la peau, sans arriver à passer le derme, pouvant entrainer des rougeurs, des démangeaisons ou encore des irritations de la peau. Les poils incarnés apparaissent souvent après un rasage ou une séance d’épilation.

L’apparition de ce type de poil doit être traitée rapidement sans attendre pour éviter que son état empire. Voici les étapes à suivre pour retirer un poil incarné.

Arrêter de s’épiler dans la zone

Eviter de se raser, au niveau de la zone d’apparition du poil, pour empêcher les bactéries d’y pénétrer. Plus d’épilation pendant un moment !

La zone doit être gardée toute propre en la désinfectant régulièrement. Appliquez de l’huile essentielle pour plus de douceur.

Appliquer des compresses chaudes

Prendre des compresses chaudes et les placer sur la zone de pousse pendant 10 à 15 minutes, tous les jours. Cette méthode va permettre aux pores de s’ouvrir et au poil de sortir.

Retirer délicatement le poil incarné

Dans le cas où un petit bout de poil apparait, essayez de le retirer délicatement à l’aide d’une pince à épiler bien désinfectée, sans toucher la peau.

Attention, évitez de percer ou d’éclater la zone. Cette action va libérer la kératine et non le follicule pileux, pouvant entrainer un développement du poil à nouveau, en laissant entrer les bactéries et les microbes.

Enlever les peaux mortes

Les peaux épaisses sont plus sujettes à l’apparition des poils incarnés. Le poil n’est pas assez robuste pour passer au travers du derme. C’est pourquoi, il faut retirer les cellules mortes avec un gommage régulier.

Utiliser une crème pour réduire l’inflammation

Appliquer une crème ou une lotion sous prescription médicale pour réduire l’inflammation. C’est à un dermatologue ou à un médecin traitant de vous en prescrire.

Utiliser des rétinoïdes

L’exfoliation peut être favorisée par l’utilisation de crèmes rétinoïdes, améliorant ainsi le renouvellement de la peau.

Que se passe-t-il si un poil incarné n’est pas traité ?

Ne surtout pas négliger la présence d’un Poil incarné sur une partie de la peau. L’absence de traitement pourrait avoir de graves conséquences : irritation, démangeaison et infection.

Un poil qui persiste va commencer par devenir de plus en plus douloureux et de plus en plus rouge. Ensuite, un liquide va s’y échapper, entrainant de la fièvre.

Dans ce cas en particulier, il est conseillé de vite se rendre auprès d’un médecin compétent, afin que ce dernier puisse prescrire des antibiotiques ou faire une ablation chirurgicale avec anesthésie locale.

Quelle pommade est bonne un poil incarné ?

Nombreux produits peuvent être appliqués sur un poil incarné sur toutes les parties du corps :

  • Une crème exfoliante, antiseptique et hydratante ;
  • L’huile essentielle de lavande, de nigelle ou de géranium ;
  • Une lotion végétale, pouvant apporter une bonne hydratation de la peau ;
  • Un sérum pour rendre la peau plus douce.

Poil incarné : Conseils pour la prévention

Il existe certaines astuces pour éviter aux poils incarnés d’apparaitre sur la peau.

N’utiliser que des rasoirs bien aiguisés

Le choix de son rasoir est d’une importance capitale. Un rasoir à deux lames ou à trois lames, il faudra que les lames soient bien aiguisées.

Se raser avec de l’eau tiède et remplacer les rasoirs

Eviter les eaux trop chaudes ou trop froides pendant le rasage et l’épilation, opter pour de l’eau tiède. N’oubliez pas de remplacer vos rasoirs toutes les six semaines.

Toujours utiliser une crème ou un gel de rasage

Un gel à raser ou une crème de rasage va préparer la peau avant de vous raser pour assouplir et adoucir les poils, facilitant le passage de la lame de rasage sur la peau.

S’épiler dans le sens de la pousse du poil

Beaucoup de personnes ont l’habitude de passer le rasoir dans le sens contraire des poils. Et pourtant, cette habitude favorise la repousse des poils incarnés. Le rasage doit toujours se faire dans le sens du poil.

Appliquer une lotion après l’épilation

N’oubliez surtout pas d’apaiser la peau après un rasage avec des produits hydratants comme un soin après-rasage par exemple ou bien une lotion hydratante.

Conseils épilation :

L’épilation au laser peut être une option pour prévenir les poils incarnés. Les traitements au laser appliqués sur une zone aident à diminuer de façon permanente le nombre de poils. Actuellement, l’épilation au laser ne fonctionne principalement que sur les poils foncés. L’épilation au laser est généralement très rapide, efficace et sûre. Les risques du traitement au laser comprennent la décoloration de la peau.

L’électrolyse peut être utilisée pour éliminer définitivement les poils. Cette procédure cible les follicules pileux individuels et peut être effectuée sur toutes les couleurs de peau et sur toutes les tailles et couleurs de poils. La destruction des follicules pileux est permanente. L’électrolyse est souvent lente, fastidieuse et nécessite plusieurs traitements.

Qui est sujet à des poils incarnés ?

Presque tout le monde aura un jour ou l’autre un poil incarné. Globalement, les adolescents et les adultes sont plus sujets aux poils incarnés. Les Afros, dont les poils sont plus épais, plus grossiers et frisés, ont tendance à avoir le taux le plus élevé de problèmes de poils incarnés.

Les poils incarnés sont-ils identiques aux boutons de rasoir ou à la pseudofolliculite ?

Un type de poil incarné est la pseudofolliculite, également appelée « boutons de rasoir », qui se caractérise par l’apparition de petites bosses rouges sur la zone de la barbe (bas du visage et cou) et qui peut s’aggraver lors de rasages répétés. Le feu du rasoir est fréquent, en particulier ceux qui se rasent fréquemment. Des bosses rouges de couleur chair avec une tige de poil en leur centre sont observées dans les zones rasées adjacentes à l’ouverture du follicule pileux. Des pustules et des abcès peuvent parfois se former, notamment en cas de présence de bactéries sur la peau. Dans les situations chroniques ou insuffisamment traitées, une hyperpigmentation post-inflammatoire, des cicatrices et une formation rare de chéloïdes peuvent se produire. Cette affection cutanée est surtout observée sur les peaux foncées ou les peaux africaines avec une pilosité faciale, en raison de la courbure des follicules pileux de ces patients.

Articles populaires

746812df-a11c-4b03-bf4a-afecd180267d
Les bienfaits des huiles essentielles en période hivernale
En_quoi_le_coton_biologique_est_il_différent_du_coton_normal_?
En quoi le coton biologique est-il différent du coton normal ?
Vêtements_grande_taille_:_trouver_des_tenues_qui_mettent_en_valeur_votre_beauté
Vêtements grande taille : trouver des tenues qui mettent en valeur votre beauté
7c582170-91ef-48ee-adc8-61846acf6fb9
Hydratation des mains : les bienfaits de l'utilisation d'une crème au quotidien
Les_bienfaits_d’opter_pour_un_spa_utilisant_des_produits_naturels
Les bienfaits d’opter pour un spa utilisant des produits naturels
Boutique_en_ligne_parfum_de_la_parfumerie_Burdin
Boutique en ligne parfum de la parfumerie Burdin
Piasclédine_:_un_remède_naturel_pour_soulager_l_arthrose_du_genou
Piasclédine : un remède naturel pour soulager l'arthrose du genou
Des_conseils_pour_bien_choisir_votre_chicha_
Des conseils pour bien choisir votre chicha
Mini_vitres_teintées_:_révolutionnez_votre_conduite
Mini vitres teintées : révolutionnez votre conduite
Complément_alimentaire_peau
Complément alimentaire peau

Catégorie