Potager urbain : que peut-on cultiver ?

potager urbain

Ce n’est pas parce que vous vivez en ville que vous ne pouvez pas profiter d’un véritable potager à la maison. En effet, les cultures hors-sols sont tout à fait adaptées pour un jardin urbain que vous pouvez placer sur un balcon, sur un mur ou même sur un rebord de fenêtre. Grâce au potager urbain, vous pouvez cultiver des légumes, des fruits et des aromates biologiques. Pour cela, il vous suffit de vous inspirer de la permaculture !

Potager urbain : essayer la permaculture

La permaculture est une technique de jardinage qui permet d’optimiser l’espace en fonction des contraintes de l’environnement dans lequel on souhaite cultiver. Après avoir observé les aspects réglementaires comme la poids et l’étanchéité, des conseils de base s’imposent pour réaliser un potager urbain durable :

  • l’exposition : vous allez devoir répartir les plantes en fonction de leurs besoins. Pour cela, il faudra repérer les zones d’ensoleillement en fonction de l’exposition de votre balcon (exemple : sud ou à l’ombre). Par exemple, si vous souhaitez cultiver des tomates, il faudra les placer au soleil alors que si vous souhaitez cultiver des salades ce sera plutôt à l’ombre ;
  • la surface : si vous ne pouvez pas mettre en place une culture horizontale naturelle, vous pouvez penser votre potager sur le plan vertical en utilisant des fils pour permettre aux légumes de grimper ;
  • le compost : pour alimenter votre potager urbain, vous pouvez utiliser du compost maison provenant du lombricompostage. Cela vous permettra également de vous débarrasser de vos déchets ;
  • les contenants : n’utilisez pas de sacs plastiques et préférez les contenants écologiques mais jolis pour vos cultures. Vous pourriez fabriquer des jardinières à partir de palettes en bois ;
  • la biodiversité : vous devez faire en sorte d’attirer des insectes pollinisateurs sur vos cultures. Ils joueront un rôle de «bio-contrôleurs». Pour cela, n’utilisez surtout pas d’insecticides chimiques.

Potager urbain : quels fruits et quel légumes ?

Si vous débutez en jardinage et que vous n’avez pas trop la main verte, vous pouvez acheter un kit de plantes aromatiques en intérieur pour vous faciliter la tâche.

Tous les végétaux ne peuvent pas être cultivés sur un balcon. En effet, le potager urbain donne des rendements plus faibles qu’un potager en pleine terre. Pour vous lancer, voici les fruits et légumes qui donnent des bons résultats sur un balcon :

  • aubergine : ce légume a besoin de beaucoup de soleil et d’un arrosage abondant et fréquent ;
  • carotte : à cultiver dans des contenants profonds (exemple : pots), la carotte doit être placée à mi-ombre et arrosée légèrement mais régulièrement ;
  • citron : le citron a besoin de beaucoup de soleil et d’un arrosage très régulier surtout en été. En ce qui concerne l’hiver, il faudra penser à le protéger du froid ;
  • concombre : il peut être palissé sur des fils pour un potager vertical. Par contre, il a besoin d’un arrosage très soutenu et fréquent pour grossir ;
  • courgette : tout comme le concombre, la courgette a besoin d’eau et de soleil en permanence ;
  • fraisier : très facile à cultiver, les fraises apprécient le soleil ou la mi-ombre et il est nécessaire de les arroser régulièrement mais avec une puissance modérée ;
  • haricot vert : pour les haricots verts, il faut miser sur un arrosage modéré et du soleil en permanence. Certaines variétés pourront grimper sur des fils mais vous pouvez aussi vous contenter de les semer ;
  • laitue : en ce qui concerne la laitue, il faut l’arroser régulièrement et la placer à la mi-ombre. Vous pourrez récolter les salades au bout d’un mois après la plantation.

Vous savez à présent ce que vous pouvez planter dans votre potager urbain. Bonne récolte !