Protection personnelle: les façons de se protéger dans la rue

 

Face au harcèlement sexuel et à la violence qui ne cessent d’augmenter en France, il devient capital de savoir comment bien se protéger au quotidien. En effet, il s’avère judicieux de rester prudent afin d’être plus serein lorsque vous sortez. Il est alors intéressant de savoir que, de nos jours, vous pouvez trouver plusieurs accessoires de défense facilement transportables et dissimulables. Découvrez donc dans cet article les outils qu’il vous sera possible d’utiliser dans le but de vous défendre. 

 

Protection personnelle : les bombes lacrymogènes

 

La bombe lacrymogène figure parmi l’un des accessoires de self-défense les plus populaires. En effet, elle est rapide à saisir et permet à la victime de se sortir rapidement d’une malheureuse situation. Si vous souhaitez vous procurer des objets d’auto-défense pour votre protection personnelle, grâce à Pelta, vous aurez tout ce qu’il vous faut.

 

Comment utiliser une bombe lacrymogène ?

Si vous venez à vous faire attaquer par une personne malintentionnée, vous n’avez qu’à saisir votre bombe lacrymogène d’une main et à la tourner vers votre agresseur. L’effet sera instantané, c’est-à-dire que votre agresseur sera aveuglé pendant quelques minutes. Cela vous donnera ainsi le temps de vous enfuir ou de le neutraliser si vous en avez les capacités, mais surtout le courage. 

 

Protection personnelle : le bâton de défense

 

Le bâton de défense ou plus connu sous le nom de matraque permet de bien se défendre dans la rue en cas d’agression. De plus, ce bâton est généralement composé de trois parties déployables. De ce fait, vous pourrez le ranger aisément dans votre sac pour plus de praticité. 

 

Comment bien ouvrir un bâton télescopique ?

Si votre vendeur ne vous a pas fourni le mode d’emploi afin de bien utiliser votre bâton, n’ayez aucune inquiétude et suivez le guide :

  • attrapez fermement votre matraque par la poignée ;
  • esquissez un mouvement rapide et ferme afin de déplier les différentes parties du bâton : ceci garantira le blocage en position ouverte de toutes les parties du bâton ;
  • appliquez maintenant toutes les techniques de défense que vous aurez apprises.

Il convient de noter que l’utilisation de ce genre de matraque nécessite quand même une formation avec un professionnel. 

 

Protection personnelle : le taser

 

Aussi appelé un shocker, le taser est également un objet très répandu en termes de self-défense. En effet, cet accessoire envoie des impulsions électriques et permet d’immobiliser et de paralyser l’attaquant. En outre, il est intéressant de savoir qu’il existe maintenant des tasers de forme ludique (en format rouge à lèvres, par exemple) dans le but de ne pas éveiller les soupçons. 

 

Où mettre un coup de taser électrique ?

Une fois que vous avez saisi votre taser ou votre shocker, voici les parties du corps que vous devrez cibler :

  • les bras ;
  • les jambes.

En visant ces parties, vous vous évitez une poursuite judiciaire qui pourrait ne pas tourner en votre faveur. Ensuite, il est primordial d’avoir connaissance des parties du corps à éviter qui sont les suivantes :

  • le cou ;
  • la poitrine.