Pyrogravure sur bois : 3 conseils avant de se lancer

La pyrogravure est une activité qui consiste à réaliser des motifs sur du bois ou d’autres matériaux à l’aide d’un objet chauffé. C’est un art peu coûteux, ludique et passionnant. Mais, avant de se lancer, il est important de bien s’outiller et prendre certaines mesures de précautions. Quel matériel doit-on avoir ? Comment réaliser des œuvres sans se brûler et s’asphyxier ?

Choisir les outils nécessaires à la pyrogravure

Vous souhaitez réaliser des œuvres artistiques pour passer du temps à la maison avec vos enfants ? Pour y arriver, vous devez avoir un matériel adapté et efficace. Commencez d’abord par acheter un graveur ou un stylet pyrographe. C’est un brûleur qui vous permettra de graver des dates, des noms, des messages et des motifs dans le bois. Pour en savoir plus, faites des recherches sur des plateformes d’e-commerce de pyrogravures. Cet outil fonctionne comme un fer à souder et embarque une pointe en laiton qui est chauffée par un dispositif électrique.

Toutefois, il existe 3 types de graveurs qui offrent chacun des résultats distincts. En fonction de vos besoins et de votre budget, vous pouvez choisir un graveur rotatif, un graveur brûleur de bois ou un graveur laser. Si le premier cité est l’outil le plus populaire, le dernier, en revanche, embarque une technologique qui permet d’avoir des résultats très précis. Pour effectuer vos travaux, vous aurez aussi besoin d’autres outils :

  • un ensemble de pointes de formes diverses ;
  • une pince ;
  • un ensemble d’outils de dessin (crayon, gomme, règle, compas, papier calque…).

Le papier de verre ou papier abrasif est également nécessaire pour pratiquer cette activité. Le papier carbone, lui, peut s’avérer utile pour les amateurs ou les personnes qui n’ont pas suivi de formation professionnelle avant de se lancer dans cette activité.

Pyrogravure sur bois

Un ensemble de pointes de formes diverses

Vous trouverez sur le marché toutes sortes de pointes en laiton. Elles sont interchangeables et possèdent des formes plus ou moins fines ou arrondies. Il existe également des embouts en biseaux de différentes largeurs et des outils qui permettent de réaliser des motifs orignaux.

D’autres outils très utiles

La pince permet de changer les pointes afin d’éviter le contact de la peau avec le fer chaud. Le papier abrasif ou papier de verre permet de rendre lisse la surface du bois avant d’entamer les travaux. Il est également utile pour rectifier les erreurs ou brûlures trop prononcées. Enfin, si vous éprouvez des difficultés à dessiner, servez-vous du papier carbone pour reporter un motif déjà existant sur le bois.

Miser sur un bois adapté et de bonne qualité

Pour faire de la pyrogravure, optez pour les essences de bois les plus prisées dans cet art. Il s’agit du pin, du tilleul, du noyer, de l’acajou et du bouleau. Choisissez toujours un matériau pur et tendre afin de faciliter vos travaux. De préférence, évitez le bois traité du type contreplaqué ou aggloméré et le bois verni. Ils contiennent des produits chimiques toxiques qui peuvent être libérés dans l’air au contact de la chaleur.

Pyrogravure : travailler dans une pièce ventilée

Faire de pyrogravure dans une pièce hermétiquement fermée présente d’énormes risques pour votre santé. Optez plutôt pour un local bien aéré. Enfin, pour éviter de vous brûler, laissez refroidir les pointes avant de les ranger.

Par ailleurs, avant de vous lancer sur un support, rien ne vous empêche de faire un test sur un morceau de bois avec un graveur multifonction. Cet outil offre 3 niveaux d’ajustement de la vitesse de rotation du moteur ainsi que de multiples accessoires pour vos créations sur bois.