Quelles sont les formations conventionnées par Pôle Emploi ?

La formation professionnelle augmente les chances de décrocher un emploi. Elle comble l’écart de compétences qu’un demandeur d’emploi peut avoir concernant un métier précis. Suivre une formation accélère également la reprise d’emploi. La professionnalisation via un plan de formation adapté permet aux demandeurs d’emploi d’accéder plus facilement aux offres du marché. Grâce aux formations conventionnées, ils obtiennent des diplômes et accèdent au niveau d’exigences demandé par le marché du travail. Pôle Emploi propose aujourd’hui diverses formations regroupées dans l’AFC ou Action de Formation Conventionnée par Pôle emploi. Quelles formations conventionnées sont proposées ? Qui peut en bénéficier et comment y accéder ? 

 

Formation conventionnée pole emploi : qu’est-ce que c’est ? 

 

Les formations financées par Pôle Emploi sont nombreuses et répondent aux besoins des demandeurs d’emploi, mais aussi des recruteurs en termes de qualifications et compétences. La formation conventionnée est une formation financée par Pôle Emploi. Son objectif principal est de faire monter en connaissances et en compétences un demandeur d’emploi, de manière à ce qu’il réponde aux exigences du poste auquel il souhaite candidater. Autrement dit, le demandeur d’emploi est invité à se former dans le but  d’obtenir une qualification professionnelle bien précise et décrocher l’emploi qu’il souhaite. Plusieurs types de formations éligibles sont ainsi proposés dans divers secteurs d’activités comme la formation coiffure financée par pole emploi

 

Formations de Pôle Emploi : qui peuvent en bénéficier ? 

 

Les formations de Pôle Emploi s’adressent à tous ceux qui souhaitent développer leurs compétences dans un domaine précis pour affiner leur projet de recherche d’emploi ou pour réussir leur projet professionnel personnel. Autrement dit, le cours individuel de formation est proposé à tous les demandeurs d’emplois inscrits à Pôle Emploi. Qu’il s’agisse d’un projet personnalisé, d’un système d’emploi-formation ou d’une reconversion professionnelle, les frais de formation ou frais pédagogiques sont à la charge de : 

  • Pôle emploi ; 
  • votre CPF ou compte personnel de formation ; 
  • les opérateurs de compétence ou OPCO ;
  • l’Agefiph ;
  • le conseil départemental ; 
  • le conseil régional ; 
  • ou vous-même.

À savoir que les financements des heures de formation sont conditionnés. D’un côté, il y a les besoins en recrutements des entreprises et de l’autre, il y a les impératifs de votre projet de formation.  

 

Formations conventionnées : quels sont les types de financements ?

 

Trois types de financements sont possibles pour les actions de formation de Pôle emploi : 

  • les financements collectifs ; 
  • les financements individuels ; 
  • et les financements pour des formations en vue d’un contrat de travail et/ou de contrat de professionnalisation. 

 

Les financements collectifs 

Le demandeur d’emploi peut solliciter des formations gratuites en vue d’obtenir des certifications dans des domaines professionnels précis. Les financeurs publics tels que Pôle emploi, les OPCO et le Conseil Régional sont souvent à l’origine de ces actions de formation. Celles-ci visent à aider les demandeurs d’emploi à faire un bilan de compétences, à bénéficier d’une insertion professionnelle ou d’une reconversion professionnelle, à augmenter les acquis de l’expérience dans un secteur donné, etc. Ces formations répondent le plus souvent aux besoins des entreprises dans un territoire.

 

Les financements individuels 

Dans le cadre des financements individuels, le demandeur d’emploi s’adresse directement aux organismes de formation. Sous présentation de devis, il leur demande la prise en charge des frais de formation afin de bénéficier d’un rapide retour à l’emploi, d’une validation des acquis, etc. Il est possible de financer une formation avec son compte CPF et d’être subventionné par Pôle emploi en cas d’insuffisance du solde de formations. Le mieux est de s’adresser à son conseiller Pôle emploi pour obtenir tous les renseignements utiles relatifs à ce type d’aide individuelle. 

 

Les financements de formations précédant un recrutement

Toutes les personnes qui disposent déjà d’un contrat d’embauche, mais qui souhaitent acquérir plus de compétences sur le poste, peuvent aussi bénéficier de financements de formation. Ceux-ci dépendent de la durée de l’emploi, CDD (contrat à durée déterminée) de 6 à 12 mois par exemple ou CDI (contrat à durée indéterminée), mais aussi du type de formation (qualifiante, diplômante, etc.). Outre les aides financières, la prise en charge des formations reste donc la seconde forme d’aide octroyée par Pôle emploi. 

 

Pôle emploi : quelles formations sont prises en charge ? 

 

Plusieurs organismes de formation sont éligibles aux formations conventionnées pour adultes, demandeurs d’emploi et salariés. Ces formations peuvent être diplômantes, qualifiantes ou de remise à niveau. Il est ainsi possible de demander le financement de la formation octroyée par l’un des centres suivants : 

  • AFPA ou Association Nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes ; 
  • GRETA ou Groupements d’établissements publics locaux d’enseignement ; 
  • CNED ou Centre National d’Enseignement à Distance ; 
  • CFA ou Centres de Formations d’Apprentis ; 
  • chambres de Commerce et de l’Industrie ; 
  • chambres des Métiers et de l’Artisanat ; 
  • chambres de l’Agriculture ; 
  • sites régionaux de Pôle Emploi ; 
  • OPCO (anciennement OPCA) ; 
  • et le Centre Inffo pour les VAE (Validation des Acquis de l’Expérience).

Les formations de Pôle Emploi peuvent être rémunérées, mais sous certaines conditions : 

  • si le demandeur d’emploi ne perçoit plus d’allocation d’aide au retour à l’emploi ;
  • si le demandeur d’emploi n’a plus droit à l’allocation spécifique de reclassement versée dans le cadre de la convention de reclassement personnalisé ;
  • si le demandeur d’emploi ne perçoit pas d’allocation de transition professionnelle pour les contrats de transition professionnelle ;
  • si le demandeur d’emploi est reconnu « handicapé ». Dans ce cas, il peut prétendre à la rémunération de la formation ou de l’allocation d’aide au retour à l’emploi.

 D’autres avantages sont perçus par les demandeurs d’emploi qui suivent une formation conventionnée par Pôle Emploi, notamment : 

  • la couverture en matière d’accidents du travail et d’accidents de trajet ;
  • la rémunération identique à celle perçue par les stagiaires rémunérés par l’État ou les régions dans le cadre de leur formation professionnelle continue.

Les formations conventionnées par Pôle Emploi sont souvent limitées en fonction des offres disponibles. Aussi, avant d’entamer les démarches auprès des centres de formation, il est recommandé de s’adresser à un conseiller Pôle Emploi pour obtenir les directives nécessaires.