recette de grand-mère pour avoir une belle poitrine



 

Les seins, c’est important !

Si vous avez une belle poitrine, vous vous sentez bien dans votre peau et cela se voit ! Les seins sont un attribut féminin important, alors prenez soin d’eux. Ces deux recettes de grand-mère pour avoir une belle poitrine sont naturelles et n’ont aucun effet secondaire. Alors n’attendez plus et testez-les dès maintenant ! Pour avoir une belle poitrine, les seins doivent être fermes et toniques. Et pour y parvenir, les grand-mères ont toujours eu des astuces bien à elles. Si vous aussi voulez profiter de leur savoir, voici une recette de grand-mère pour avoir une belle poitrine.

Ingrédients :

– 1/2 tasse de miel

– 1/4 de tasse d’huile d’olive

– 1 c. à café de cannelle en poudre

Préparation :

Mélangez tous les ingrédients dans un bol. Appliquez ensuite ce mélange sur votre poitrine en massant doucement. Laissez agir pendant 30 minutes, puis rincez à l’eau tiède.

Ce soin se fait une fois par semaine pour des résultats satisfaisants. Vous pouvez également faire cette recette deux fois par semaine si vous le souhaitez.

 

Le fenugrec pour une poitrine plus volumineuse

Le fenugrec est une plante dont on trouve les graines dans les rayons épices. C’est un excellent moyen de stimuler l’appétit, la digestion et la prise de poids. Mais si on s’y intéresse ici, c’est parce que sa teneur en phytoœstrogènes permet de stimuler la lactation et donc d’augmenter la taille des seins. Pour profiter de ses bienfaits, il suffit de prendre trois cuillères à café de fenugrec par jour, le matin à jeun. Vous pouvez le consommer en le mélangeant à du jus de citron ou à du miel. Vous pouvez aussi le trouver sous forme de gélules dans les boutiques spécialisées.

Prenez-le pendant au moins trois mois pour observer des résultats satisfaisants.

 

La bardane pour une poitrine plus ferme

La bardane est une plante connue pour ses propriétés purifiantes et détoxifiantes. On l’utilise souvent pour soigner les pellicules ou encore l’acné. Mais saviez-vous que la bardane était aussi excellente pour la poitrine ? En effet, elle augmente le flux sanguin au niveau de la poitrine, augmentant ainsi leur volume. Grâce à ses œstrogènes, elle est bénéfique pour les tissus mammaires. Une infusion est possible avec 3 à 6 g de ses racines ou de ses feuilles dans un demi-litre d’eau chaude. Buvez une tasse à raison de 3 fois par jour. En plus, c’est une excellente infusion détox, antibactérienne et anticancéreuse. À éviter néanmoins en cas de calculs biliaires ou si vous êtes enceinte ou allaitez.

 

La racine de réglisse

Riche en œstrogènes, la réglisse permet d’augmenter le volume de la poitrine. Elle est aussi connue pour stimuler la lactation chez les femmes qui allaitent. Pour profiter de ses bienfaits, il suffit de broyer une petite quantité de racine de réglisse et de la mettre sous la langue pendant 15 minutes avant de l’avaler avec un grand verre d’eau. Attention cependant en cas d’hypertension !

Comme pour les autres plantes, mieux vaut se renseigner sur les contre-indications avant de se lancer dans l’utilisation de la réglisse. En espérant que ces recettes de grand-mère pour avoir une belle poitrine vous aideront, n’oubliez pas qu’il est important de prendre soin de votre corps et de votre santé en général. Mangez bien, faites du sport et profitez de la vie !

 

Faire du sport pour galber sa poitrine, oui ! Mais… à une condition ! 

Petits ou gros seins, le maintien de vos seins doit être adapté. En effet, pour pratiquer un sport, 90% des femmes portent un soutien-gorge classique. Pourtant, ils ne sont pas adaptés… Pendant une séance de fitness, votre corps subit des impacts et des chocs qui sensibilisent la poitrine. Ces désagréments peuvent amener à une déformation, un affaissement des seins. Pour pratiquer votre sport en toute sécurité et éviter ces désagréments, il est important de porter un soutien-gorge adapté. Les seins se doivent d’être maintenus fermes pour ne pas subir de déformations. De plus, un bon maintien permet d’éviter les douleurs musculaires et les blessures. Il existe plusieurs types de soutiens-gorge selon le sport pratiqué :

  • pour la course à pied, il faut privilégier les soutiens-gorge de maintien moyen à fort ;
  • pour le fitness, le yoga ou la musculation, les soutiens-gorge de maintien moyen conviennent parfaitement ;
  • pour le cyclisme ou le roller, préférez les soutiens-gorge de maintien léger à moyen.

Une fois que vous avez trouvé le soutien-gorge qui vous convient, il est important de bien le choisir en fonction de votre taille. En effet, un soutien-gorge trop petit ou trop grand peut être dangereux pour votre poitrine. Si vous avez des seins petits, il est important de choisir un soutien-gorge qui les maintienne bien en place sans les comprimer. Les seins doivent être bien maintenus, mais ne doivent pas être comprimés pour éviter tout risque de blessure.

 



 

 

Articles populaires

Catégorie