Recettes autour du monde : Curry sri-lankais !

 

 

 

J’adore la cuisine indienne depuis le moment où j’y ai goûté pour la première fois, lorsque j’étudiais à l’étranger à Londres. Mais je n’avais jamais mangé de curry sri-lankais et je ne savais pas grand-chose du Sri Lanka tout court, jusqu’à ce que je vive à Bahreïn Comme dans de nombreux autres pays du Moyen-Orient, une grande partie du travail domestique, d’accueil et de construction à Bahreïn est effectuée par des personnes d’autres pays. Notre gouvernante, Lata, était l’une des nombreuses femmes sri-lankaises qui travaillent comme domestiques ou nounous à Bahreïn et elle y était depuis plus de 25 ans. Elle s’est formée à l’hindi et à l’anglais, et a subvenu aux besoins de ses parents, de ses filles et de ses frères et sœurs avec l’argent qu’elle gagnait en travaillant à l’étranger. Nous avons aimé Lata dès que nous l’avons rencontrée et elle est rapidement devenue notre maman bahreïnie. En plus de faire le ménage, elle me proposait toujours de m’aider en cuisine.

 

Contexte culturel

Le Sri Lanka est connu pour ses épices depuis des centaines d’années et cette recette incorpore plusieurs de ces épices. L’île est également couverte de cocotiers, sa cuisine est donc pleine de lait de coco. Bien que de nombreuses personnes là-bas fassent leur propre lait de coco à partir de noix de coco fraîchement râpée, il n’est pas nécessaire d’en faire pour ce curry de poulet.

Cette recette a été personnalisée pour nos palais français, elle est donc plus faible sur l’échelle des épices que ce que vous trouveriez généralement au Sri Lanka, mais vous pouvez aller lourd sur le poivre de Cayenne si vous aimez plus d’un coup de pied. Il est meilleur servi avec du riz blanc ou du pain plat et peut-être un peu de taboulé sur le côté.

 

Ingrédients

Pour environ 6 portions

  • 2 morceaux de gingembre
  • 5 gousses d’ail 
  • 1 oignon rouge 
  • 2 tomates moyennes 
  • Poitrines de poulet désossées
  • 2-3 cuillères à soupe d’huile de noix de coco ou de ghee 
  • Environ 25 feuilles de curry 
  • 2 cuillères à soupe bien remplies de poudre de curry Madras 
  • Poivre noir, 
  • poivre de Cayenne et sel au goût 
  • 1 boîte de lait de coco entier 
  • 1 bouquet de coriandre (facultatif)  ;

 

Préparation

Épluchez et émincez le gingembre, écrasez et hachez les gousses d’ail. Émincer l’oignon rouge en fines lamelles. Couper les tomates et le poulet en morceaux d’environ 3 cm. Mettez l’huile de noix de coco ou le ghee dans une grande casserole épaisse et faites-la fondre à feu moyen. Ajouter les feuilles de curry et faire cuire pendant une minute, puis ajouter l’oignon, l’ail, le gingembre et un peu de sel, et faire cuire jusqu’à ce que les oignons commencent à brunir, en remuant de temps en temps. Une fois que les oignons ont commencé à brunir, ajoutez la poudre de curry et ½ cuillère à café de poivre noir, puis incorporez le poulet et les tomates. Couvrez la marmite et laissez cuire pendant 10 minutes, puis remuez le mélange et laissez cuire 10 minutes supplémentaires à découvert. Pendant la cuisson, rincez et hachez finement la coriandre. Goûtez et ajoutez du poivre de Cayenne, du poivre noir et du sel selon les besoins (préférez le côté le plus piquant, car le lait de coco le refroidira un peu). Ajoutez la moitié ou les trois quarts de la boîte de lait de coco et toute la coriandre hachée et remuez. Faites cuire à découvert pendant 10 à 15 minutes supplémentaires.