La manière de préparer le thé et la température de l’eau « optimale » font l’objet de nombreux débats. En fin de compte, c’est une question de goût personnel et de spécificités de la manière dont vous infusez (y compris des facteurs comme le fait de préchauffer ou non votre théière et le rapport eau/feuilles que vous utilisez).

Toutefois, si vous êtes novice en matière de thé (ou si vous n’obtenez tout simplement pas la saveur que vous voulez de votre thé), ces conseils vous aideront à tirer le meilleur parti de votre infusion. Notez qu’il ne s’agit ici que des grands types de thé, mais chaque catégorie, le thé pu erh par exemple, ont chacune des sous-types de thé bien spécifique.

Notes générales sur la préparation du thé

Essayez d’abord de suivre les instructions de votre fournisseur. Si vous n’êtes pas entièrement satisfait, essayez d’utiliser une température plus basse, d’infuser plus ou moins longtemps ou d’utiliser plus de feuilles de thé.

En cas de doute, utilisez de l’eau plus fraîche. Alors que les thés peuvent être abîmés par une eau trop chaude, ils sont rarement très abîmés par une eau quelques degrés trop froide (de nombreux buveurs de thé britanniques ne seront probablement pas d’accord sur ce point). Pour mémoire, il s’agit de thé de spécialité à feuilles mobiles qui doit être consommé sans lait ni sucre).

Faire bouillir l’eau puis la laisser refroidir enlève l’oxygène de l’eau et diminue la saveur du thé. Il est préférable d’amener l’eau à la température appropriée (plutôt que de l’abaisser).

Préparer le thé blanc

La plupart des gens sont d’accord pour dire que le thé blanc doit être infusé avec de l’eau bien en dessous du point d’ébullition, et que des températures plus élevées ébouillantent le thé. En général, il faut utiliser une eau à environ 70°C, c’est-à-dire lorsque de minuscules bulles (environ 3 mm chacune) se forment au fond d’une casserole d’eau sur le feu.

Préparer le thé vert

Il vaut mieux pécher par excès de température avec les thés verts. Si votre thé vert a un goût amer ou trop herbacé, essayez de le faire infuser à une température plus basse. La plupart des thés verts sont meilleurs lorsqu’ils sont infusés à une température bien inférieure à la température d’ébullition, soit de nouveau vers 70°C. Si vous faites chauffer de l’eau dans une casserole, cela signifie que de minuscules bulles se formeront au fond de la casserole et monteront rapidement à la surface.

Les thés verts japonais cuits à la vapeur ont tendance à nécessiter des températures plus basses que les autres thés verts. Certains thés verts parfumés ou façonnés (comme les perles de jasmin) peuvent être infusés à des températures légèrement plus élevées. Le thé jaune doit être infusé de la même façon que le thé vert.

Préparer le thé Oolong

La meilleure température pour l’infusion du thé oolong dépend de la façon dont vous le préparez. L’infusion du Gong fu nécessite généralement des températures d’infusion plus élevées (ainsi qu’un plus grand nombre de feuilles et des temps d’infusion très courts) par rapport à l’infusion de type occidental.

Dans ce dernier cas, le thé oolong est généralement meilleur lorsqu’il est infusé vers 90°C. Si vous regardez une casserole d’eau dans cette fourchette de température, elle contiendra des bulles d’environ 5 mm et une quantité modérée de vapeur.

the noirPréparer le thé noir

Certains thés noirs délicats (comme les Darjeeling First Flush) nécessitent des températures de brassage plus basses, de l’ordre 85°C. Cependant, la plupart des thés noirs peuvent être brassés vers 95°C.

Lorsque l’eau est chauffée dans une casserole, elle présente de petites bulles (entre 4 mm et 8 mm) et une quantité de vapeur modérée à importante lorsqu’elle est à 90°C. Lorsqu’elle atteint 100°C, elle présente de très grosses bulles, sans qu’il n’en reste de petites.

Préparer le thé Pu-erh

Certains disent que le thé Pu-erh doit être infusé avec de l’eau à pleine ébullition (100°C, et une présence de très grosses bulles et pas de petites bulles dans la casserole). La plupart des Pu-erhs se préparent à une température d’environ 95°C. Alors que l’eau à pleine ébullition ne contient pas de petites bulles, l’eau à 205 F contient un mélange de petites et de grandes bulles.

Préparer des tisanes

Les tisanes (aussi appelées « tisanes ») proviennent de nombreuses plantes différentes, de sorte que leurs instructions de préparation varient considérablement. Certaines (comme l’herbe à chat et la yerba mate) ne doivent pas être infusées dans de l’eau à pleine ébullition. D’autres (comme les graines de fenouil) doivent être bouillies pour libérer toute leur saveur. (En fait, l’ébullition des thés ou des tisanes crée une décoction plutôt qu’une infusion). Cependant, en règle générale, l’eau à pleine ébullition (100°C) fonctionne.