Top 8 des sons d’ASMR qui vous aideront à vous relaxer

Il vous est peut être arrivé de tomber sur une vidéo de ce sigle sur YouTube, ou bien la plateforme vous l’a recommandé. En tout cas, cet acronyme fait fureur dans les médias depuis quelques temps. En effet, il s’agit d’une pratique en pleine expansion sur les plateformes vidéos, social media et podcasts, et le phénomène rassemble aujourd’hui des millions d’internautes. Mais que signifie ASMR ? Et en quoi ces sons peuvent nous aider à nous relaxer ?

Que veut dire ASMR ?

Issu de l’acronyme « Autonomous Sensory Meridian Response », l’ASMR est une méthode de relaxation basée sur l’écoute et la diffusion de sons. On retrouve notamment des playlists et des audios de bruits de bouche, de chuchotements, et de tapping (tapoter sur des objets), mais aussi du crinkling (crépitements, ex : bruit de l’eau) et d’autres procédés on ne peut plus extravagants.

À l’origine, l’ASMR était qualifié de « virtual content ». Aujourd’hui, le phénomène a pris une certaine ampleur et est diffusé à travers des radios et d’autres plateformes.

En soi, on peut utiliser n’importe quel son pour pratiquer l’ASMR. Toutefois, tous ces procédés sont censés déclencher un sentiment de bien-être et une sensation de picotements et de frissons au niveau du crâne, et qui longe sur tout le long du dos. Les adeptes parlent même « d’orgasmes cérébraux ».

Que fait l’ASMR à votre cerveau ?

 

L’ASMR peut être présenté comme un état émotionnel complexe, étant donné que les scientifiques n’ont pas encore pu déterminer le véritable essence de cette pratique. Toutefois, ces derniers ont remarqué qu’il survient en général chez des personnes sensibles aux bruits, dont certains « déclencheurs » apportent une réelle sensation.

Les études ont démontré que l’ASMR impact aussi sur certaines zones du cerveau. En outre, ces travaux révèlent une activité plus intense au niveau des régions des émotions, de l’empathie et des comportements affiliatifs ou de l’interaction sociale. Physiquement, ces annonceurs peuvent être relatées par des périodes de picotements qui se produisent au niveau du crâne.

Outre les différences neuronales, les chercheurs ont essayé de comprendre en quoi les personnes qui vivent l’ASMR diffèrent de celles qui ne le vivent pas. Dans l’ensemble, les recherches suggèrent que les personnes qui vivent l’ASMR ont davantage tendance à vivre des expériences plus immersives ou plus absorbantes.

Les personnes qui vivent l’ASMR obtiennent un score plus élevé pour le trait de personnalité « ouverture à l’expérience« , qui reflète l’imagination, la curiosité intellectuelle et l’appréciation de l’art et de la beauté.

Les personnes atteintes d’ASMR sont également plus empathiques, du moins selon deux mesures de l’empathie portant sur la compassion et l’intérêt pour les autres, et sur la capacité à se plonger dans l’imagination et la fiction.

L’ASMR a-t-il des effets bénéfiques sur la santé ?

Cette pratique a démontré des effets intéressants sur ceux qui ont eu l’occasion de le pratiquer, notamment :

  • Détendre et diminuer le stress. L’écoute de sons ASMR s’accompagne d’un sentiment de bien-être chez certains et aide à réduire le niveau de stress. De plus, il permet aussi de trouver le sommeil plus facilement et de mieux dormir.
  • Apporter un sentiment de plaisir. Des études ont montré que la focalisation sur les sons ASMR sont à l’origine de la sécrétion d’hormones du plaisir, dont la dopamine et la sérotonine, une hormone antidépresseur.
  • Ralentir l’activité cérébrale. Décrit comme un niveau de « transe » chez les amateurs d’ASMR, il a été démontré que la méditation de sons particuliers réduisait grandement le niveau de stress.

L’ ASMR améliore-t-il le sommeil ?

De nombreuses personnes qui font l’expérience de l’ASMR affirment que l’écoute de déclencheurs ASMR avant le coucher les aide à s’endormir. Dans une enquête, 81 % des personnes interrogées ont déclaré que leur moment préféré pour écouter les déclencheurs ASMR était le soir avant de se coucher. Bien que l’utilisation de l’ASMR pour induire la somnolence semble être courante chez les personnes qui y répondent, ces affirmations sont essentiellement de nature anecdotique et les chercheurs doivent encore confirmer si l’ASMR peut favoriser de manière constante la somnolence à un niveau émotionnel et physiologique chez les personnes qui y répondent.

On pense que l’ASMR favorise le confort et la relaxation en provoquant une réponse émotionnelle similaire à celle que les gens ressentent lors d’interactions entre parents et enfants, proches et amis. Pendant ces comportements dits d’affiliation, le corps libère de la dopamine, de l’ocytocine et des endorphines, qui induisent des sentiments de somnolence et de relaxation.

Certaines personnes affirment que l’ASMR peut atténuer les symptômes de la dépression,  de la douleur chronique. Il est difficile d’étayer ces affirmations en l’absence de preuves empiriques ou de recherches scientifiques rigoureuses concernant la relation entre l’ASMR et ces affections. Cependant, la dépression, l’anxiété et la douleur chronique sont toutes des obstacles avérés à un sommeil sain et des facteurs de risque majeurs de troubles du sommeil comme l’insomnie.

Certains ont même créer une playlist, comme s’il faisait partie d’un genre ou d’un goût musical en particulier. Des célébrités, telles que Emma Watson, les Kardashian et d’autres influenceurs ont publié sur leur profil Facebook les bienfaits de l’ASMR.

Toutefois, pour pouvoir pleinement profiter de ces sons, il faudrait que votre écoute soit d’une certaine qualité sonore. En outre, vérifiez que le « boost », « buffer » ou « filter » de vos paramètres sons soient optimales.

Comment utiliser l’ASMR pour dormir ?


Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour comprendre les capacités d’induction du sommeil de l’ASMR et optimiser les déclencheurs ASMR pour l’écoute au coucher. Si l’ASMR fonctionne pour vous, la combinaison des déclencheurs ASMR avec des habitudes saines d’hygiène du sommeil peut vous aider à vous détendre pour dormir.

L’ASMR ayant gagné en popularité au cours de la dernière décennie, les vidéos ASMR se sont répandues sur des sites Web tels que YouTube. Les personnes qui se décrivent comme des « ASMRtistes » mettent en ligne des contenus destinés à faciliter l’ASMR et à promouvoir la relaxation. Ces clips représentent souvent des coupes de cheveux, des massages et d’autres scénarios conçus pour déclencher des sentiments d’ASMR.

En outre, de nombreuses machines à sons vendues aujourd’hui sont équipées de programmes contenant des bruits ambiants qui peuvent produire des effets de type ASMR, comme le vent, les vagues de l’océan et une conversation légère dans une pièce bondée.

Regarder des vidéos ASMR à l’aide d’un smartphone, d’une tablette, d’un ordinateur ou d’une télévision peut nuire à un sommeil sain – au lieu de le favoriser. Les écrans de ces appareils émettent de la lumière bleue, dont il a été démontré qu’elle supprime la production de mélatonine, l’hormone du sommeil, et augmente le sentiment de vigilance. Les personnes qui utilisent des déclencheurs ASMR avant de se coucher peuvent connaître un meilleur sommeil avec des programmes exclusivement basés sur l’audio et ne nécessitant pas de regarder un écran numérique.

Une étude a proposé l’idée de combiner les déclencheurs ASMR avec les battements binauraux, un type de thérapie par ondes sonores qui consiste à jouer simultanément deux tonalités similaires, une dans chaque oreille, pour optimiser les ondes cérébrales. Les battements binauraux sont intéressants pour leur potentiel d’amélioration du sommeil, mais ils peuvent être désagréables à écouter. En masquant ces battements avec des déclencheurs ASMR naturels tels que la pluie et les vagues de l’océan, les participants ont trouvé que le stimulus auditif mélangé était moins dérangeant et plus relaxant que les battements binauraux seuls.

Pourquoi l’ASMR est-il si relaxant ?

 

L’une des hypothèses les plus discutées concernant les sons d’ASMR est qu’ils peuvent être assimilés à une sorte de frisson musical. D’ailleurs, des chercheurs canadiens ont montré que l’écoute d’une musique en particulier pouvait libérer la dopamine, comme lorsqu’une personne se livre à des sons ASMR. Il s’agit aussi des mêmes régions du cerveau qui sont stimulées à l’écoute, et qui provoquent justement ces frissons.

Au même niveau que la nourriture, le sexe ou les drogues, la musique permet d’activer dans le cerveau une réponse à un système de récompense, ce qui explique ce plaisir fou, et de ce fait, cet était de relaxation optimale.

Les déclencheurs ASMR les plus populaires

Appelés aussi « Triggers », il s’agit tout simplement des éléments à l’origine des états dans lesquels se trouvent les adeptes de l’ASMR. En revanche, ces éléments peuvent varier d’une personne à l’autre, et l’idée est d’écouter pour déterminer le son qui semble le plus vous relaxer. Voici les sons ASMR déclencheurs les plus courants :

Whispering

Le Whispering est la première façon de découvrir l’ASMR. Il s’agit tout simplement de chuchotements enregistrés à travers différents canaux d’une conversation. Les sons sont plutôt prononcés par un haut-parleur, ce qui a pour but d’émettre une ambiance beaucoup plus « réelle ».

Les Livres Audio

Ce déclencheur repose sur le simple fait d’écouter un de vos livres préférés répétés d’une voix douce et légère. Il peut s’agir de petites histoires, comme de longs romans. Cela permet, d’un côté, de vous remémorer votre enfance et représente un très bon moyen de se détendre.

Tapping et scratching

Ce concept est quelque peu original et extravagant, mais représente une des bases de sons ASMR. À cet effet, de nombreux podcasts présentent des objets tenus par le présentateur, qu’ils tiennent et qu’ils tapotent afin de produire des sons supplémentaires. Les femmes disposant de longs ongles les utilisent pour produire des sons de picotements, et de scratch, comme un scotch qu’on décolle ( voir l’ ongle porcelaine ).

Brushing

Ce procédé consiste à produire un son à partir d’un pinceau ou d’une brosse. Toutefois, selon l’outil utilisé, le son se rapproche plus ou moins du bruit des vagues.

Hand sounds

C’est le déclencheur le plus « simple » à réaliser, étant donné qu’il ne nécessite que l’utilisation de vos mains. Ici, tous les sons que vous pouvez produire à l’aide de vos mains peuvent faire l’objet de sons ASMR.

Mouth sounds

Il s’agit sûrement d’une des controverses qui sépare les adeptes de l’ASMR de ceux qui ne supportent pas du tout. En effet, certains bruits de bouche sont considérés comme déclencheurs chez certains, comme le fait de manger ou d’embrasser le micro.

 

Quelles sont les principales catégories de déclencheurs ASMR (et exemples) ?

Il existe trois grandes catégories de déclencheurs :

  • Visuel/observé : Voir les mouvements doux et les expressions faciales aimables de quelqu’un. Il peut s’agir, par exemple, de quelqu’un qui vous regarde d’un air bienveillant, ou encore de voir les mains de quelqu’un déballer un article, tripoter de la bave, couper du savon, jouer avec du sable cinétique, résoudre un Rubik’s cube, faire un dessin ou créer une peinture (Hello Bob Ross).
  • Auditif : Les sons à faible volume de la voix d’une personne, de ses doigts qui touchent quelque chose, ou les sons de l’objet qu’elle touche. Les sons les plus courants sont le chuchotement, la parole douce, le tapotement, le froissement, le grattage et le brossage.
  • Tactile/feutre : Toucher légèrement les cheveux, la main, le bras ou le dos de quelqu’un. Cela peut se produire involontairement avec un coiffeur ou un clinicien, ou intentionnellement avec un ami, un membre de la famille ou un partenaire.

Peut-on sentir le toucher pendant une vidéo ASMR typique ? Les vidéos ASMR peuvent-elles intégrer un « toucher virtuel » ?
Quel est le déclencheur ASMR le plus populaire ?

Bien que les sons de tapotement et de froissement soient très populaires, les chuchotements ont été déterminés par trois études différentes comme étant le déclencheur ASMR le plus populaire. Cela peut s’expliquer par le fait que les chuchotements ne sont pas seulement un son doux comme le tapotement et le froissement, mais qu’ils transmettent également la disposition douce de la personne qui chuchote et sont donc plus personnels pour l’auditeur.

La première chaîne vidéo de vidéos chuchotées à des fins de relaxation a été WhisperingLife, créée en 2009. De nombreux autres chuchoteurs dévoués ont rapidement créé des chaînes YouTube.

Comment les gens savent-ils qu’ils ont la fibre ASMR ?

L’histoire de la découverte de l’ASMR par la plupart des personnes semble correspondre à une expérience typique. Elles ont d’abord ressenti cette sensation très tôt dans leur enfance en interagissant avec des camarades et des amis, puis ces personnes ont découvert une grande communauté internet dédiée à cette étrange sensation.

« La première réaction que j’ai eue était due à un contact physique à l’école maternelle, lorsque des filles passaient leurs doigts dans mes avant-bras », a déclaré Marie. « Ce n’était pas tant la sensation qu’elles touchaient ma peau que l’attention qu’elles me portaient ».

Plus tard, Marie ressentait des picotements encore plus intenses lors de jeux de rôles avec son amie, lorsqu’elles jouaient le rôle de médecins ou d’enseignants. « Cela me mettait dans un tel état de transe », dit Marie. « La sensation était si forte que je pense que je m’en souviendrai toujours. »

 

Quel est l’avenir de l’ASMR ?

Comme tout le monde ne connaît pas l’ASMR, il restera probablement une niche pour un sous-ensemble de personnes sur Internet.

Mais certaines avancées technologiques pourraient faire progresser considérablement l’ASMR. La réalité virtuelle, en particulier, enthousiasme de nombreux réalisateurs et spectateurs de vidéos ASMR, car elle pourrait apporter un tout nouveau niveau d’immersion à l’expérience.

 

Exemples de sons d’ ASMR