Se protéger pendant les règles ne devrait pas se faire au détriment de la nature et de l’environnement. Pourtant, l’utilisation de protections périodiques jetables est à l’origine d’une quantité de déchets considérable. En outre, la fabrication des tampons et serviettes hygiéniques traditionnels est elle aussi source de pollution. Sachez que des solutions existent, pour vivre ses règles de façon plus écoresponsable. Culotte de règles, coupe menstruelle, nous vous proposons de les découvrir.

Quel est l’impact des règles sur l’environnement ?

Le plastique dans les protections hygiéniques

Les protections hygiéniques jetables courantes (les tampons et les serviettes que l’on retrouve dans les grandes surfaces) sont composées à environ 90% de matières plastiques. Après utilisation, ces protections se retrouvent alors à la poubelle ou pire, dans les eaux usées. Au final, les tampons et serviettes traditionnels participent à la pollution des mers et des océans.

La composition des protections hygiéniques

Le savez-vous ? Les fabricants de protections menstruelles jetables ne sont pas obligés d’indiquer la composition de leurs produits sur l’emballage. Cependant, plusieurs études ont montré la présence de pesticides, de perturbateurs endocriniens, de chlore et de phtalates dans les tampons et serviettes. Ces substances, qui représentent un danger pour la santé, sont également peu respectueuses de l’environnement, et ce, dès leur processus de fabrication.

Les déchets générés par les protections jetables

D’après une étude de l’Ademe, les protections hygiéniques sont à l’origine de 30 kg de déchets, par an et par personne. Pour rappel, une femme a ses règles pendant environ 30 ans !

Vous avez décidé de vivre vos règles de façon plus naturelle, plus respectueuse de votre santé et de l’environnement ? Alors, optez pour une culotte de règles Blooming, une coupe menstruelle, ou l’une des solutions que nous allons vous présenter, dès maintenant.

Culotte de règle, coupe menstruelle : quelles solutions pour des règles plus écologiques ?

La culotte de règles

La culotte de règles, aussi appelée culotte menstruelle, est une protection lavable, à la fois respectueuse de l’environnement et de votre santé. Elle ressemble à un sous-vêtement traditionnel, mais se compose d’un « pad », c’est-à-dire d’une partie remboursée au niveau de l’entrejambe, conçue pour récupérer le sang des menstruations.

Les avantages de la culotte de règles sont nombreux. Tout d’abord, il s’agit de protections saines. En effet, la plupart des marques proposent des culottes en coton certifiées OEKO-TEX ou biologiques, sans pesticide ni substance controversée. De plus, la culotte de règles offre un excellent confort, permettant ainsi de rendre la période des menstruations plus supportable. Bien sûr, cette solution est idéale, pour vivre ses règles zéro déchet !

Enfin, sachez que la culotte périodique profite d’une excellente durée de vie. Aussi, il est possible de la garder pendant longtemps et ainsi, de faire de réelles économies. Si vous souhaitez en savoir un peu plus concernant les caractéristiques de la culotte de règles, rendez-vous sur ce site.

La coupe menstruelle, ou « cup »

Vous connaissez certainement la coupe menstruelle, aussi appelée « cup ». Il s’agit d’une coupelle en silicone chirurgical munie d’une tige, conçue pour être insérée dans le vagin. Elle recueille le sang des règles pendant 4 à 6 heures. Ensuite, il suffit de l’enlever, de bien la rincer, puis de la remettre à l’intérieur de soi. À la fin de la journée, la coupe menstruelle doit être désinfectée dans de l’eau bouillante, avant d’être réutilisée.

La cup, à l’instar de la culotte de règles, est facile à utiliser et pratique. En outre, elle possède une très grande durée de vie, entre 2 et 5 ans. À l’achat, cette solution s’avère très économique.

Les protections jetables écologiques

Les personnes menstruées souhaitant opter pour des règles écolos sans changer leurs habitudes se tourneront vers les protections jetables écologiques. Grâce à une composition saine, celles-ci sont plus respectueuses de la santé et de l’environnement.